S'abonner
Non classé

Ateq se distingue

Publié le 10 février 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Basée dans les Yvelines, aux Clayes-sous-Bois, Ateq a mis à profit Pneu Expo pour mettre en avant son savoir-faire en matière de systèmes (indirects) de surveillance de la pression des pneus. Tous deux primés, le vérificateur de valve TRP Box et le forceur de valve VT 55 OBD2 en donnent un bel exemple.
Basée dans les Yvelines, aux Clayes-sous-Bois, Ateq a mis à profit Pneu Expo pour mettre en avant son savoir-faire en matière de systèmes (indirects) de surveillance de la pression des pneus. Tous deux primés, le vérificateur de valve TRP Box et le forceur de valve VT 55 OBD2 en donnent un bel exemple.
Basée dans les Yvelines, aux Clayes-sous-Bois, Ateq a mis à profit Pneu Expo pour mettre en avant son savoir-faire en matière de systèmes (indirects) de surveillance de la pression des pneus. Tous deux primés, le vérificateur de valve TRP Box et le forceur de valve VT 55 OBD2 en donnent un bel exemple.

Primé au dernier Sema Show de Los Angeles, le TRP Box de la société française Ateq l’a été tout autant au salon Pneu Expo, dans la catégorie Equipement d’atelier. Cette innovation permet de vérifier simplement si un capteur TPMS se révèle défectueux avant de le monter sur la jante. En effet, le port du capteur peut être bouché par des mastics employés dans le cadre de la réparation du pneu. En outre, la chambre du capteur TPMS peut très bien fuir ou présenter un défaut de fabrication, sans parler du fait qu’une gamme de pression incorrecte a pu lui être appliquée.

Ainsi, pour contrôler l’état du capteur, il suffit de le mettre dans la TRP Box, de connecter l’arrivée d’air et de comparer la pression lue sur le manomètre avec celle relevée sur l’outil TMPS VT55. Deux minutes suffisent pour éviter un démontage supplémentaire du capteur une fois monté !

Quant au VT55 OBD2 intimement lié à la “Box”, ce forceur de valves (dans la mesure où il décode les informations de la valve électronique) universel peut si besoin reprogrammer l’ECU du véhicule. Compatible avec tous les capteurs TPMS connus, il est livré avec un logiciel de mise à jour via Internet sur la base de données Ateq des protocoles. Conçu pour être utilisé dans les ateliers, le VT55 OBD2 dispose d’une large autonomie, sa batterie étant bien sûr rechargeable. Concrètement, il affiche les informations suivantes : ID du capteur, pression, charge de la batterie, température, accéléromètre. Rappelons que ces outils universels sont dédiés à la maintenance d’équipements qui deviendront obligatoires en Europe sur tous les nouveaux modèles en 2012 (soit un potentiel de 400 000 véhicules) et sur tous les véhicules neufs à partir de 2014. On parlera de 15 millions de véhicules équipés environ.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle