S'abonner
Non classé

Bosch ESI Tronic 2.0, attente positive

Publié le 16 novembre 2012
Par Jean-Marc Felten
3 min de lecture
Longtemps décrié pour sa complexité, le système de diagnostic ESI Tronic de Bosch bénéficie enfin d’une interface conviviale. La comparaison des deux générations est révélatrice.
Nouvelle présentation pour le système ESI Tronic 2.0, et bientôt une mise à jour permanente sur Internet.
Nouvelle présentation pour le système ESI Tronic 2.0, et bientôt une mise à jour permanente sur Internet.

La complexité d’utilisation des appareils de diagnostic électronique de Bosch a longtemps été attribuée au volume important de données présentes dans les divers modules du système ESI Tronic et de ses options. Pour rester compétitif face à des concurrents qui proposent des équipements très comparables, Bosch a actualisé son logiciel.

La génération 2.0 remplace, lors de la mise à jour, la version précédente, jusqu’à présent dénommée “ESI Tronic”, sans mention de la version, puisque c’était la première. Avec cette seconde génération, Bosch ne remet pas en cause son matériel, mais il faudra néanmoins prendre en compte les besoins minimums du nouveau logiciel, à savoir Windows XP, Vista ou 7, une plate-forme PC avec 1 Gb de mémoire vive minimum, un KTS 670 ou de la série 5xx.

Pour les détenteurs d’un abonnement en cours, le passage à la version 2.0 est réalisé lors de la mise à jour, depuis septembre. Les derniers seront équipés au plus tard début 2013.

Prise en main

L’interface écran est assez différente de l’ancien système, mais reste dans la tradition Bosch. Les utilisateurs ne seront pas dérangés par la nouvelle présentation, d’autant que la volonté des concepteurs est de donner plus de simplicité et d’ergonomie. De ce fait, on ne trouve plus deux systèmes travaillant en parallèle (SIS et CAS), mais une seule page qui donne accès à l’ensemble des informations en ouvrant des onglets en haut de page. C’est d’ailleurs une des différences majeures d’ESI Tronic 2.0. Le graphisme est en outre beaucoup plus net et agréable. Les appareils hébergeurs du système de diagnostic étant toujours les mêmes, il n’y a aucun changement dans le mode opératoire de lancement. Les boîtiers interfaces ont évolué dernièrement, passant à la liaison sans fil avec les écrans. De plus, le DCU 130 (la dernière tablette tactile PC qui communique avec l’ensemble des équipements de l’atelier de Bosch) apporte un meilleur affichage avec un grand écran.

Utilisation

Sur l’ancien ESI Tronic, l’évolution dans le logiciel de diagnostic se faisait avec un menu sous forme d’arborescence sur une colonne à gauche de l’écran. Cette solution permettait une navigation assez simple dans les systèmes électroniques des équipements du véhicule, mais occupait une place non négligeable quand il s’agissait de manipuler de nombreuses informations sur un écran de taille réduite. Par ailleurs, les onglets en bas de pages permettaient d’accéder à des fonctionnalités complémentaires, sous forme de pictogrammes. La nouvelle génération fonctionne avec des onglets en haut d’écran, qui peuvent, sur les pages ouvertes, donner accès à un second niveau d’onglets. En bas de page, l’utilisateur trouve le retour, la suite de son exploration, une aide (Instruction) et un accès à la mémorisation des informations collectées.

L’accès aux données gagne en rapidité, avec une diminution du nombre de “clics” entre deux recherches, et un passage simplifié du système de diagnostic qui recueille les données dans le véhicule aux bases d’informations et aux méthodes de réparation suggérées. La ligne principale donne ainsi un accès direct aux schémas électriques, aux données d’entretien, aux notes techniques connues à partir de la sélection de la marque, du modèle et de la version du véhicule. Cette sélection peut également être réalisée à partir du type Mines du véhicule. L’accès avec l’immatriculation n’est pas encore prévu par Bosch, le système n’étant pas en service en Allemagne.

Bilan

La version 2.0 du logiciel ESI Tronic arrive au bon moment pour séduire les utilisateurs et anticiper une nouvelle génération de système, accessible via Internet et bénéficiant alors de mises à jour quotidiennes, permettant une interactivité entre les utilisateurs et leur système.

-------------
Fiche d'identité

Fabricant
Robert Bosch
Marque
Bosch
Pays d’origine
Allemagne
Distribution France
Robert Bosch France
Site Internet : www.bosch.fr
Fiche technique
Système de maintenance et diagnostic complet
Base de données et guide de recherche des pannes (mesure physique)
Affichage et enregistrement des paramètres
Paramétrage des calculateurs
Caractéristiques physiques
Base fonctionnelle Windows XP, Vista, 7
Mémoire vive 1 Gb
Ecran mini 10 pouces
Tarifs (HT)
Abonnement ESI Tronic (un an) : de 905 à 1 575 € (selon contenu, packs et licence)
Matériel :
Interface seule KTS 540 : 2 500 € ;
KTS 890 : 11 175 € (tablette DCU 130, KTS 570 et FSA 500)
KTS 840 : 7 300 € (tablette DCU 130 et interface KTS 540).

------------
Notre avis

TOP
+++ Progression de l’ergonomie
+++ Ouvert aux évolutions
++ Bonne couverture parc
++ Larges possibilités matérielles
FLOP
--- Tarif toujours important
-- Système bloqué sans la licence
- Pas compatible avec les KTS 200 et 340 (OS spécifique)

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle