S'abonner
Non classé

Bosch ESI tronic, pas encore Web, mais déjà 2.0

Publié le 22 mars 2012
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Le géant de l'équipement offre une cure de jouvence à son système de diagnostic ESI tronic, au bénéfice des réparateurs.
Nouvelle présentation pour la version 2.0 du logiciel ESI tronic, mais également de nouvelles fonctionnalités pour plus de rapidité.
Nouvelle présentation pour la version 2.0 du logiciel ESI tronic, mais également de nouvelles fonctionnalités pour plus de rapidité.

 Reconnu pour ses performances, le système de diagnostic ESI tronic de Bosch ne séduit pas toujours les réparateurs par sa facilité d'utilisation. L'équipementier a donc revu sa copie et distribue, à partir d'avril, une version 2.0 de son logiciel.
La nouvelle version, qui sera obtenue par mise à jour périodique des appareils, se distingue par une interface utilisateur unique, quel que soit le type de matériel utilisé. Outre la présentation, beaucoup plus claire et simple, la version 2.0 de ESI tronic permet de passer d'une information à une autre avec beaucoup plus de rapidité. Il est ainsi possible d'accéder aux informations techniques de la base directement, sans avoir à ouvrir une autre fenêtre de recherche. Les éléments de sélection du véhicule sont immédiatement pris en compte, la sélection se fait une seule fois et les allers et retours entre les fonctionnalités se font en utilisant des "boutons" de raccourcis.

Une mise à jour en ligne

Le logiciel ESI tronic est désormais mis à jour par Internet. Cette solution garantit un équipement toujours au fait des dernières informations, sans avoir à attendre et à installer des mises à jours reçues sur un DVD. C'est également le gage d'un meilleur suivi de chacun des 75 000 ateliers qui utilisent la solution ESI tronic dans plus de 100 pays dans le monde, dans 24 langues différentes.
La prochaine étape de développement d'ESI tronic est déjà en cours de développement, avec un accès en ligne à l'ensemble des fonctionnalités du système, qui n'exigera alors aucune installation sur un système de diagnostic, sinon Internet et un PC en lien avec l'interface E-OBD.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle