S'abonner
Non classé

Bosch se positionne dans le diagnostic embarqué

Publié le 13 septembre 2012
Par Jean-Marc Felten
2 min de lecture
fun2drive, le nom de l'application sur Smartphone de Bosch établit les prémices d'une solution de surveillance en direct du fonctionnement électronique du véhicule.
fun2drive, l'application Smartphone de Bosch, sera active en fin d'année pour les passionnés de conduite.
fun2drive, l'application Smartphone de Bosch, sera active en fin d'année pour les passionnés de conduite.

Toujours à la pointe pour les solutions de diagnostic, l'équipe de développement de Bosch annonce sur Automechanika des évolutions profondes de ses systèmes de diagnostic. Après le lancement de la nouvelle interface de diagnostic ESI Tronic 2.0, Bosch surfe sur son avancée et lance une fonction sur Internet, ESI Live, mutualisant les retours d'expérience des 70 000 utilisateurs d'équipements de diagnostic Bosch dans le monde. Cette solution ne suffit pas au premier équipementier mondial, qui annonce déjà l'étape suivante, sous couvert d'une application sur Smartphone qui permet de surveiller en temps réel le fonctionnement, et surtout les dysfonctionnements des équipements électroniques du véhicule.

ESI Live, première étape avant le logiciel de diagnostic en ligne

Plus de DVD à l'avenir pour réaliser un diagnostic électronique. Les machines de diagnostic iront chercher les données de base sur un serveur distant, par l'intermédiaire d'une connexion sur le Web. D'ici quelques mois, les utilisateurs des systèmes de diagnostic ESI Tronic de Bosch pourront déjà bénéficier de l'expérience du groupe dans les recherches de pannes. Si les opérations traditionnelles de diagnostic avec les appareils KTS et FSA sont mises en défaut, un "bouton" électronique mettra le système de diagnostic en contact avec une base de données recensant les cas de pannes connus du système étudié, avec une méthode de recherche "expert" sur la formulation des dysfonctionnements. La base de données bénéficie en permanence des expériences de cas étudiés par les réparateurs, les 70 000 utilisateurs de ESI Tronic dans le monde. Ultérieurement, le portail ESI Live doit intégrer les bases de données du système de diagnostic éponyme, bénéficiant alors d'une mise à jour permanente et transparente et dispensant du téléchargement périodique des informations.

Du "fun2drive" au diagnostic à distance

Troisième étape du déploiement sur Internet du diagnostic électronique, "fun2drive" propose aux conducteurs "accros" aux nouvelles technologies et souhaitant contrôler au plus près leur voiture, de visualiser en direct le fonctionnement de leur mécanique sur leur téléphone mobile. En branchant une interface Bluetooth sur la prise de diagnostic E-OBD, le conducteur fait fonctionner un logiciel affichant sur l'écran de son Smartphone de multiples informations, comme le régime moteur, le couple et la puissance, la consommation de carburant, etc. En cas de problème, le logiciel peut signaler au conducteur le code défaut enregistré et son interprétation, et oriente vers la meilleure solution de dépannage, y compris le guidage vers le réparateur Bosch le plus proche. De là à permettre l'enregistrement de ces informations de défaillance à distance, il n'y a qu'un pas que les têtes pensantes de Bosch se plaisent à considérer, mais dans un avenir non encore défini.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle