S'abonner
Non classé

Contrôle technique, Simplauto.com analyse la fiabilité des marques

Publié le 3 avril 2014
Par Jean-Marc Felten
2 min de lecture
Toyota serait toujours la marque généraliste la plus fiable, selon les résultats du contrôle technique, alors que Fiat afficherait une position peu flatteuse. Une étude du comparateur de prix du contrôle technique Simplauto.com, déchiffre les résultats de l'OTC.
Simplauto.com a analysé les chiffres fournis par l'OTC sur le bilan annuel du contrôle technique, pour établir un classement des marques les plus et les moins fiables.
Simplauto.com a analysé les chiffres fournis par l'OTC sur le bilan annuel du contrôle technique, pour établir un classement des marques les plus et les moins fiables.
Chaque année, l'organisme central du contrôle technique automobile (OTC) publie les chiffres des résultats de passages dans les centres, mais ce sont 23,2 millions de contrôle qui sont à analyser pour en tirer des statistiques. Simplauto.com, site comparateur de prix du contrôle technique en France, s'est penché sur les chiffres pour en ressortir un palmarès sur la fiabilité des marques.
 
23,2 millions de contrôles techniques ont été réalisés en 2013 en France, dont 18,6 millions de visites initiales dues à l'âge du véhicule. Un nombre important de près de 20% de contre-visites ont été enregistrées. Mais ces contre-visites ne touchent pas de manière égale les conducteurs, certaines marques sont plus sujettes à des problèmes, même mineurs, mais conduisent à un nouveau passage après réparation. L'objectif de Simplauto.com est de prévenir les utilisateurs, tandis que les professionnels peuvent en profiter pour mieux gérer leurs rendez-vous avec les clients en pré-contrôle.
 
L'étude recense 642 familles de véhicules, de 57 constructeurs différents. Sur les 435 points surveillés par le contrôle technique automobile obligatoire, seuls 191 font l'objet d'une contre-visite en cas de non-conformité. Parmi les informations données par Simplauto.com, on remarquera l'étonnante constance de certains constructeurs et la déception apportée par d'autres. On retiendra également la position relativement médiocre de certaines marques réputées, et la progression notée de quelques marques qui partent de tellement loin qu'il faudra du temps pour remonter la pente.
 
Sans surprise, Toyota et Lexus se partagent le haut du classement, avec des statistiques de contre visite inférieures à 10%. Le premier ayant un parc contrôlé de plus de 420 000 véhicules, est impressionnant de fiabilité, et cela prouve que la réputation du japonais, premier constructeur automobile mondial n'est pas usurpée. Parmi les mauvais élèves, Fiat frôle les 25% de contre visite : 1 voiture sur 4 des 413 000 Fiat contrôlées repassent un second tour. La pire des marques est Lada, dont 37,5% des véhicules sont soumis à une contre visite. Seulement 7 096 voitures ont été contrôlées en 2013, et au regard de la très faible diffusion ces dernières années, ce sont surtout des Niva 4x4 d'un usage restreint qui sont concernés. Parmi les constructeurs dont on attendrait un meilleur score, Mercedes se classe 11ème sur 37 avec un taux de contre visite de 14,15%, bien que, cependant, meilleur que celui d'Audi (13ème pour 14,78%) ou BMW (22e avec 17,43%) qui n'assurent pas le niveau de qualité revendiqué.
 
Parmi les constructeurs généralistes, il est à remarquer la bonne prestation de Citroën, qui est dans la bonne moyenne générale avec un  risque de contre-visite de 17,08%, alors que Volkswagen n'est qu'à 18,27% et que ses concurrents français font d'assez mauvais scores : 19,83% et une 30ème place pour Peugeot et 21,51% et la 33ème position pour Renault.
 
La moyenne nationale de contrevisite est de 19,63%, c'est encore très important pour un contrôle qui se déroule tous les 2 ans et devrait inciter les usagers à mieux entretenir leurs véhicules.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle