S'abonner
Non classé

Delphi met le turbo en rechange

Publié le 18 octobre 2012
Par Hervé Daigueperce
2 min de lecture
Lucia Veiga Moretti, la présidente de DPSS et Gaël Escribe, vice-président Europe, n’ont pas lésiné sur les lancements et les annonces sur Automechanika. Florilège.
Lucia Veiga Moretti, la présidente de DPSS et Gaël Escribe, vice-président Europe, n’ont pas lésiné sur les lancements et les annonces sur Automechanika. Florilège.
Lucia Veiga Moretti, la présidente de DPSS et Gaël Escribe, vice-président Europe, n’ont pas lésiné sur les lancements et les annonces sur Automechanika. Florilège.

Comment donner un coup de fouet au développement, déjà fort honorable, des Delphi Service Centre, sinon en négociant un accord malin avec une chaîne de centres-autos ? C’est ce qu’annonce, un brin malicieux, Gaël Escribe en expliquant qu’ils allaient installer un corner dédié aux DSC dans une chaîne de centres-autos, permettant aux deux parties d’être gagnante, l’une pour acquérir du savoir-faire technologique et d’avoir une possibilité de vendre des pièces techniques, l’autre pour diffuser davantage marque, produits et services de proximité. Avec beaucoup d’ambition comme le précise Gaël Escribe “Nous aurons deux types de DSC, ceux que vous connaissez et qui augmentent de 400 à 450 par an et les nouveaux, qui prendront la forme de corners dans les centres. Dont le nombre va croître bien plus rapidement, par centaines par an”. Les Delphi Service Centre vont également prendre du poids puisque, sur le salon, a été annoncé le cinquième élément, à savoir le Module Emissions : “Ce nouveau module permettra aux techniciens de proposer des services de diagnostic sensibles aux émissions que sont, par exemple, les turbocompresseurs, les filtres à particules Diesel, les vannes de recirculation des gaz d’échappement (EGR), ou encore les capteurs et systèmes de réduction catalytique sélective”. De quoi surfer sur la veine technologique et environnementale tout en appuyant l’expertise du Diesel.

Le Turbo en ligne de mire

“Non, assure Lucia Veiga Moretti, la constitution d’une gamme de turbocompresseurs neufs n’est pas à l’ordre du jour”. En revanche, le programme de diagnostic des turbocompresseurs, “conçu pour diagnostiquer avec précision les dysfonctionnements touchant les dernières technologies”. Une opportunité pour les acteurs de la rechange, qui entrera en vigueur dès décembre 2012. Et d’ajouter “Pour réparer le système, nous préférons l’examiner dans son intégralité, en vérifiant que les différentes variables sont entrées et croisées avec nos tables de vérité et les valeurs admises connues”. Et parallèlement, il y aura bien une gamme de turbos reconditionnés chez DPSS ! A noter, également dans la profusion de nouveautés, une solution de télématique (qui a obtenu un prix de l’innovation sur Automechanika), une solution connectée équivalente à “un ordinateur, un outil d’analyse, un GPS, un téléphone portable tout en un” dédiée à la rechange. Ou encore l’accroissement de 400 % depuis 2010, de son offre de composants électroniques.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle