S'abonner
Non classé

Fédés, à quand l'union sacrée ?

Publié le 23 janvier 2014
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
En ce début d'année, les esprits les plus taquins sont enclins à la modération, et l'heure des bonnes résolutions incite à apaiser les tensions. La FFC et la F.N.AA, chacun à leur manière, ouvrent la porte à des collaborations plus affichées, pour le bénéfice de leurs adhérents, souvent communs.
En ce début d'année, les esprits les plus taquins sont enclins à la modération, et l'heure des bonnes résolutions incite à apaiser les tensions. La FFC et la F.N.AA, chacun à leur manière, ouvrent la porte à des collaborations plus affichées, pour le bénéfice de leurs adhérents, souvent communs.
En ce début d'année, les esprits les plus taquins sont enclins à la modération, et l'heure des bonnes résolutions incite à apaiser les tensions. La FFC et la F.N.AA, chacun à leur manière, ouvrent la porte à des collaborations plus affichées, pour le bénéfice de leurs adhérents, souvent communs.

Serge Vallet, faisant ses adieux à 17 ans de présidence de la branche carrosserie de la FN.A.A et présentant son successeur, Jean Paul Veyrac, a tenu, dans son discours à rappeler que, si les relations ne sont pas toujours au beau fixe entre les fédérations, il convenait de faire table rase du passé, appelant même de ses vœux une véritable intersyndicale opérationnelle, pour travailler sur les dossiers communs… Serge Vallet a également souligné que très récemment, l'union des trois fédérations avait permis d'aboutir au libre choix du carrossier, une véritable avancée pour la profession de carrossier. Patrick Nardou, président de la FFC Réparateurs, dès le mois de décembre, appelait également pour sa part à la retenue, en notant "on dirait que le seul bénéfice de cette décision ne revient qu'aux organisations professionnelles alors qu'il s'agit d'une avancée forte pour les carrossiers et d'abord pour eux. Cela fait 10 ans que nous luttons pour que les carrossiers ne soient pas aux mains des assureurs pour le plus grand bien des consommateurs. Maintenant, il s'agit de communiquer tous ensemble sur la même affiche, FNAA, CNPA et FFC réunis, pour bien faire passer le message, parce que les assureurs seront très discrets sur le sujet. Pendant ce temps, nous continuerons nos démarches pour le règlement direct".   

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle