S'abonner
Non classé

G-Truck soigne son outil commercial

Publié le 21 novembre 2013
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
Entre tablette tactile pour les commerciaux et élargissement de la gamme Axcar, Groupauto entend contrer la morosité constatée dans l'activité négoce de pièces PL.
Entre tablette tactile pour les commerciaux et élargissement de la gamme Axcar, Groupauto entend contrer la morosité constatée dans l'activité négoce de pièces PL.
Entre tablette tactile pour les commerciaux et élargissement de la gamme Axcar, Groupauto entend contrer la morosité constatée dans l'activité négoce de pièces PL.

"C'est fini les catalogues papiers dans le coffre de la voiture", aime rappeler Jean-François Bernard, directeur des réseaux PL de Groupauto. C'est pourquoi l'enseigne a fait appel au prestataire IBC (fondé par Christophe Le François, ex-animateur réseau G-Truck et Top Truck, NDLR) pour doter tous ses commerciaux d'une tablette tactile. Le procédé n'est pas nouveau chez les acteurs de la distribution traditionnelle, mais avec un marché du négoce sur le PL qui affiche -5% selon le directeur réseaux, l'enjeu commercial est crucial. Ce support, simple et ergonomique, qui permet de mieux communiquer les informations techniques et commerciales, est donc un passage obligé. "La démarche est en cours, et nous serons opérationnels en avril prochain", confie Jean-François Bernard.

Par ailleurs, et pour mieux faire face à ce contexte, G-Truck affine son offre. "Nous développons notre offre MDD Axcar avec une gamme freinage. Nous étions déjà positionnés sur du consommable, mais nous voulons aller plus loin, poursuit-il. La MDD permet de fixer un prix plancher dans une famille. Nous pensons cependant que cela restera marginal dans le PL, parce que les acteurs ont un sens pratique. La qualité à petit prix, cela ne se fait pas, mais il y a toujours un vieux véhicule sur lequel on ne souhaite pas entreprendre de frais." Ainsi, le groupement présente une triple offre à ses clients, entre OE, pièces BPW, et sa MDD. Des initiatives qui devront permettre à Groupauto de pérenniser ses activités PL, et qui font dire à Jean-François Bernard qu'il n'est "pas du tout inquiet pour 2014".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle