S'abonner
Non classé

INRS au secours des garages

Publié le 11 juin 2015
Par Hervé Daigueperce
< 1 min de lecture
Le site INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) propose une page dédiée à la prévention des risques dans les garages.
Le site INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) propose une page dédiée à la prévention des risques dans les garages.
Le site INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) propose une page dédiée à la prévention des risques dans les garages.

Les garages automobiles et poids lourds connaissent une évolution technologique permanente nécessitant un investissement important dans les équipements et la compétence des salariés. La prévention des risques professionnels est un moyen de préserver la santé des salariés et par conséquent celle des entreprises. L'INRS et les Carsat, en partenariat avec le CNPA (Conseil National des Professions de l'Automobile), la FFC (Fédération Française de Carrosserie) et la FNAA (Fédération Nationale de l'Artisanat Automobile), leur propose une page dédiée sur son site, inrs.fr, qui regroupe informations, conseil et outils de prévention des risques professionnels : www.inrs.fr/garages.


Pour exemple, donnons quelques chiffres sur l’activité de réparation et d’entretien des véhicules légers et des poids lourds, qui emploie 140000 salariés. Dans les garages automobiles et poids lourds, la durée d'arrêt suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle est d'environ 300 jours pour une pathologie de l'épaule, 100 jours pour une chute de hauteur, 80 jours pour une chute de plain-pied. Plus de 3% de votre masse salariale sont consacrés aux cotisations accidents du travail et maladies professionnelles pour indemniser les victimes. Deux années de salaire brut, c'est ce que peut vous coûter un licenciement pour inaptitude suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle.  

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle