S'abonner
Non classé

Label gardiennage confiance

Publié le 15 janvier 2014
Par Marc David
2 min de lecture
Pour dynamiser le marché du pneu hiver sur le territoire, le Syndicat des professionnels du pneu lance un label gardiennage.
Pour dynamiser le marché du pneu hiver sur le territoire, le Syndicat des professionnels du pneu lance un label gardiennage.
Pour dynamiser le marché du pneu hiver sur le territoire, le Syndicat des professionnels du pneu lance un label gardiennage.

Certes, en dépit de l’absence de réglementation sur le plan national, la part de pneus hiver sur le marché global progresse chaque année, passant de 11% en 2010 à 13% en 2012. Selon les prévisions du Syndicat des professionnels du pneu, cette progression devrait se confirmer en 2013 avec 14% des parts, voire 15%. En volume, plus de 10 millions de pneus hiver ont été commercialisés depuis 2011, équipant ainsi quelque 2,5 millions de véhicules.

Toutefois, au risque de se répéter, le taux d’équipement en France demeure faible alors que dans les pays du nord de l’Europe et en Allemagne, il dépasse allègrement les 50%. Même l’Italie et la Turquie y souscrivent largement, avec un taux respectif de 27 et de 23%.

Néanmoins, figure un élément positif. Contrairement au marché du pneu été, le marché national du pneu hiver est constitué à près de 90% par des pneus Premium et de deuxième ligne. La preuve que le consommateur mise sur la qualité, considérant l’achat du pneu hiver comme un investissement (en moyenne, le pneu hiver coûte 10 à 20% de plus qu’un pneu été) et un gage de sécurité. "Aujourd’hui, les automobilistes qui s’équipent en pneus hiver le font durablement et principalement pour des raisons de tranquillité durant la période hivernale, souligne Régis Audugé, le directeur général du Syndicat des professionnels du pneu. Les achats de pneus hiver ne sont plus réservés aux seules zones de montagne.

Un état de fait qui débouche irrémédiablement sur la démarche du gardiennage à grande échelle. "La plupart de nos réseaux adhérents proposent déjà un service de gardiennage, mais ne font pas forcément savoir que cette prestation induit, en dehors de la bonne gestion des zones de stockage, un système de traçabilité et un cadre contractuel rassurant pour le consommateur, reprend Régis Audugé. Nous devions donc à la fois édicter les normes d’un bon service de gardiennage et attribuer un label aux centres les plus performants." Et ainsi naquit le "label gardiennage confiance". Accordé pour deux ans sur la base d’un audit, dans la mesure où le pneu doit être entreposé dans un local aéré, sec et tempéré, à l’abri de la lumière et du soleil, éloigné de toutes substances chimiques susceptibles de détériorer la gomme, ce label va être déployé durant ce premier trimestre 2014, sur 300 à 400 points de vente. Son objectif est double : informer les clients sur les centres qui proposent un service de gardiennage de qualité à proximité de leur domicile, mais également faire progresser les pratiques et le niveau de service dans les points de vente situés dans des zones géographiques jusqu’à présent moins concernées.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle