S'abonner
Non classé

Le GIEG renouvelle son bureau

Publié le 19 octobre 2011
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Lors du salon Equip Auto, David Vayssié a été réélu à la tête de la présidence du Groupe des Industries d’Equipements de Garage (GIEG).
Lors du salon Equip Auto, David Vayssié a été réélu à la tête de la présidence du Groupe des Industries d’Equipements de Garage (GIEG).
Lors du salon Equip Auto, David Vayssié a été réélu à la tête de la présidence du Groupe des Industries d’Equipements de Garage (GIEG).

 

Réunis en assemblée générale, le 12 octobre dernier, à l’occasion du salon Equip Auto, les membres du Groupe des Industries d’Equipements de Garage ont procédé au renouvellement de leur Bureau. Ainsi, David Vayssié, directeur général d’Actia Muller, a été réélu à la présidence du Gieg pour un second mandat. Bernard Bourrier, président du conseil de surveillance de Fog Automotive, a été nommé vice-président.

Enfin, les membres suivants complètent le bureau : Thierry Coton (gérant, Capelec), Jean-Pierre Marlier (président-directeur général, One-Too), Philippe Bourbon (chef de produits Contrôle technique, SPX), Nadia El Amrani (chef de produits, Delphi), Pierre Delrat ( directeur de l’activité Diagnostic automobile, Actia), Benoît Baulinet (gérant, Maha France), et Etienne Gyongyosi (chef de produits, Bosch France).

Contrôle technique : nécessité d'harmoniser les réglementations nationales

Par ailleurs, le salon Equip Auto a également été mis à profit pour donner des axes de réflexion quant au contrôle technique de demain. Pour le GIEG, il ressort de cette table ronde qu'il est "impératif d'uniformiser les réglementations nationales découlant des directives européennes qui fixent le cadre général du contrôle technique". En effet, pour les fabricants d'équipement, il devient complexe de rendre le matériel compatible pour 27 réglementations différentes.

Par ailleurs, la table-ronde a également pointé les principales évolutions du contrôle technique, "parmi lesquelles, le contrôle des équipements électroniques de véhicules, l’affinage des mesures des émissions de polluants et le contrôle des véhicules électriques".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle