S'abonner
Non classé

L'eCall sera obligatoire dès octobre 2015

Publié le 13 février 2014
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Les constructeurs auront à ajouter ce nouvel équipement électronique dès octobre 2015.
La commande automatique eCall sera obligatoire sur les nouveaux véhicules dès octobre 2015, en Europe.
La commande automatique eCall sera obligatoire sur les nouveaux véhicules dès octobre 2015, en Europe.
Le dispositif de sécurité eCall sera obligatoire sur les nouveaux modèles vendus dans l'Union Européenne à partir d'octobre 2015. Destiné à diminuer la gravité des accidents de la route et épargner la mort de 2 500 personnes chaque année, l'eCall est un dispositif automatique qui alerte les services de secours en cas d'accident. La liaison avec les structures d'urgence est réalisée à l'aide d'une liaison GSM gratuite (ligne N° 112), le boîtier d'appel est muni d'une puce GPS pour être positionnée, et de liens avec les capteurs de vitesse (mesure de la décélération) et de déclenchement d'airbag pour donner un signalement du niveau d'accident.
 
L'eCall s'accompagnera d'une commande actionnée par le conducteur selon le besoin, et intègre un micro et un haut-parleur (où une liaison avec le système multimédia si le véhicule intègre ces fonctions).  Des équipements similaires proposés par les constructeurs sont déjà disponibles sur le marché, et l'eCall devra être compatible avec ces montages qui sont proposés avec des services complémentaires. Bien que faisant l'objet d'une obligation de confidentialité sur le positionnement et la conservation d'informations par les constructeurs ou quelque service privé que ce soit, l'eCall intéresse au plus haut point les constructeurs qui y voient la possibilité de rester en liaison avec leurs clients pour les réorienter vers leur réseau. Certains attendent un accroissement du trafic en atelier de plus de 15%, y compris pour des véhicules dépassant les 8 ans d'âge. Dispositif lié à la sécurité du véhicule et d'un caractère obligatoire, l'eCall devrait en toute logique entrer dans la boucle de surveillance électronique et de diagnostic lié à l'E-OBD. Il reste moins de 2 ans aux spécialistes pour fixer les modalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle