S'abonner
Non classé

Les "Youngtimers" gagnent en légitimité

Publié le 21 février 2013
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Deux nouveaux ouvrages ETAI célèbrent les voitures de moins de 40 ans.
Citroen Visa GTI ou Mille pistes, les années 80 ont vues l’arrivée de modèles de sport aujourd’hui objets de collection.
Citroen Visa GTI ou Mille pistes, les années 80 ont vues l’arrivée de modèles de sport aujourd’hui objets de collection.

Les "yougtimers" sont les voitures qui arpentaient les rues quotidiennement dans les années 70 à 90. Elles sont encore assez répandues dans les ateliers. Faciles à entretenir et à réparer car dépourvues d’électronique, elles attirent une nouvelle catégorie de collectionneurs qui, pour la plupart, n’ont pas les moyens d’acquérir et d’entretenir des modèles de collection qui portent des emblèmes prestigieux, Ferrari, Bugatti ou même Jaguar.

ETAI édite deux nouveaux ouvrages où l’on retrouve ces véhicules : « Citroën, les sportives de série » et « Ford Taunus, de la 12M à la 26M, la légendaire robustesse ».
Le premier, signé d’un ancien pilote, aborde les modèles qui ont précédé les victoires de la marque aux chevrons en WRC. Cette histoire commence avec les Visa Mille Pistes ou GTI, et se poursuit avec les AX, Xantia, ZX. 300 photos illustrent ce livre de passionnés chevronnés.

Les Ford 12 à 26M ont apporté à Ford une réputation de fiabilité dans les années 60 et 70. Peu considérées, ces voitures ont aujourd’hui pratiquement disparu, mais sur 3 générations, elles proposent un nombre impressionnant de versions, inspirées par les grandes américaines de l’époque, avec notamment les élégants coupés « hard top », dépourvus de montant central et les très agréables moteurs V6 de 2,0 à 2,6 l. 192 pages et 482 photos retracent l’histoire de ces voitures qui commencent leur vie en collection.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle