S'abonner
Non classé

Moratoire de un an pour le HFO-1234yf

Publié le 12 juillet 2012
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Nous l'avions sous-entendu dans un précédent article, le fluide frigorigène HFO-1234yf, qui doit équiper les nouveaux véhicules depuis le 1er janvier dernier, n'est pas disponible dans un volume suffisant pour assurer aux constructeurs automobiles le respect de la législation. Ces derniers ont donc fait une demande auprès de la commission européenne et obtenu une dérogation temporaire.
Nous l'avions sous-entendu dans un précédent article, le fluide frigorigène HFO-1234yf, qui doit équiper les nouveaux véhicules depuis le 1er janvier dernier, n'est pas disponible dans un volume suffisant pour assurer aux constructeurs automobiles le respect de la législation. Ces derniers ont donc fait une demande auprès de la commission européenne et obtenu une dérogation temporaire.
Nous l'avions sous-entendu dans un précédent article, le fluide frigorigène HFO-1234yf, qui doit équiper les nouveaux véhicules depuis le 1er janvier dernier, n'est pas disponible dans un volume suffisant pour assurer aux constructeurs automobiles le respect de la législation. Ces derniers ont donc fait une demande auprès de la commission européenne et obtenu une dérogation temporaire.

Dans une annonce datant de 2009, les constructeurs automobiles se sont entendus pour utiliser le "1234yf" en remplacement du R134 dans les boucles de climatisation automobiles.

Un choix technique qui a entraîné une hausse de la demande et une pénurie de fluide. Les deux fabricants mondiaux, Honeywell et DuPont, invoquent par ailleurs le séisme de mars 2011 au Japon et le retard de mise en route d'une usine en Chine pour justifier les retards de production.

Magnanime, la commission Européenne a donc rendu dernièrement un avis qui autorise  aux constructeurs automobile ayant en fabrication un ou des véhicules relevant de la nouvelle homologation, de remplir les circuits de réfrigération avec le fluide R134, jusqu'à décembre prochain. Celui-ci ne sera totalement interdit qu'en 2017 pour les modèles neufs homologués avant 2012, et en 2021 pour la réparation.

Néanmoins, cette dérogation n'affranchit pas les constructeurs d'une homologation avec le nouveau fluide, pour tous les nouveaux modèle à compter de 2013.

Les réparateurs devront donc se montrer attentifs au type de fluide utilisé dans les véhicules ayant été produits pendant cette période, avant tout travaux sur le circuit de climatisation...

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle