S'abonner
Non classé

Opisto.fr le site qui met en pièces les occasions

Publié le 24 avril 2012
Par Jean-Marc Felten
2 min de lecture
Réutiliser les pièces en bon état des voitures déconstruites est à la fois économique et écologique. Avec le site de vente opisto.fr, les sites de recyclage peuvent à la fois gérer leur fonctionnement et dynamiser leurs ventes.
Le site opisto.fr ouvre la vente des pièces automobiles d'occasion aux particuliers et aux réparateurs avec plus de simplicité et de fiabilité
Le site opisto.fr ouvre la vente des pièces automobiles d'occasion aux particuliers et aux réparateurs avec plus de simplicité et de fiabilité

Créé en 2011, le site de vente en ligne de pièces d'occasion opisto.fr affirme sa place sur le marché de la pièce d'occasion en ligne. Le site s'appuie sur un logiciel de gestion des déconstructeurs qui leur permet de gérer leurs entrées, y compris auprès des administrations, de recenser les pièces remises en vente et de réaliser le lien direct avec le stock disponible sur le site Internet.

Stock en ligne, achat direct

Plus de 10 000 pièces sont déjà disponibles à la vente, avec prix et disponibilité chez les annonceurs, qui gèrent eux-mêmes leur propre catalogue. Dès qu'un véhicule est démonté, il suffit de 25 minutes pour que les pièces soient mises en vente, avec une identification précise et une traçabilité par code-barres. Le client peut choisir son mode de règlement sécurisé, passer lui-même prendre ses pièces ou les faire livrer. Ce fonctionnement est unique en France et assure aux clients comme aux adhérents du système une rapidité et une assurance de fonctionnement. En complément et pour assurer aux clients une viabilité à leur achat de pièce d'occasion, Opisto.fr établit des partenariats avec des réparateurs qui offrent de proposer le montage.

La pièce d'occasion, une tendance

La protection de l'environnement et les prix toujours plus élevés des réparations favorisent l'utilisation de pièces d'occasion. Les compagnies d'assurance elles-mêmes favorisent la réparation avec des pièces d'occasion. La différence entre les pièces neuves et celles d'occasion garanties avec une traçabilité peut atteindre 70 %. Le recyclage des pièces de véhicules détruits permet d'éviter le traitement de plusieurs millions de pièces chaque année. Cette démarche vaut autant pour la mécanique que pour la carrosserie, ce qui permet d'échapper à la mainmise des constructeurs sur ces dernières pièces.

Une démarche nationale

Saceo, l'entreprise qui gère le site Internet et a créé le logiciel Opisto, est actuellement dans une démarche d'expansion de son système sur l'ensemble du territoire national. Le logiciel est en location auprès des centres de recyclage des véhicules, et pour la vente des pièces, une commission de 3 % est prélevée pour les gestions bancaires et les frais de fonctionnement. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle