S'abonner
Non classé

Patrick Cholton élu à la présidence de la FFC

Publié le 20 mars 2014
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
La Fédération Française de la Carrosserie vient d'élire Patrick Cholton à sa tête, pour un mandat de 4 ans. Ce dernier assure vouloir faire de la FFC, LA Fédération qui compte.
La Fédération Française de la Carrosserie vient d'élire Patrick Cholton à sa tête, pour un mandat de 4 ans. Ce dernier assure vouloir faire de la FFC, LA Fédération qui compte.
La Fédération Française de la Carrosserie vient d'élire Patrick Cholton à sa tête, pour un mandat de 4 ans. Ce dernier assure vouloir faire de la FFC, LA Fédération qui compte.

Le 19 mars dernier, Patrick Cholton a été élu à la présidence de la FFC, par 76 grands électeurs, représentant 1 800 entreprises au plan national, en remplacement de Joseph Libner.

Il quitte ainsi sa fonction de président de la FFC Equipementiers, reprise par Bernard Lanne, président de PPG Industries France. Par ailleurs, il pourra s'appuyer sur deux autres vice-présidents : Daniel Magyar, p-dg de Mayar SA et président de la FFC Constructeurs, et Patrick Nardou, président de la FFC Réparateurs.

Par ailleurs, Olivier Viard,  président de Bennes Marrel et directeur général délégué de Benalu, a été élu trésorier de la FFC. Il l’est également pour la FFC Constructeurs après un premier mandat de 4 ans.

Très actif à la Fédération depuis plus de 20 ans, Patrick Cholton était déjà en charge de multiples activités dont la présidence de Solutrans et la co-organisation d’Equip Auto. Il est également vice-président de Resma, équipementier de carrosserie industrielle.

Lors de sa prise de fonction, Patrick Cholton a affirmé qu’il souhaitait "donner un nouvel élan à la Fédération, pour la rendre plus forte, plus représentative et surtout plus visible". Une démarche déjà initiée à travers des partenariats et les salons, Equip Auto et surtout Solutrans, que le nouveau président veut positionner comme le premier salon européen de référence en matière d’innovations.

Par ailleurs, pour le nouveau président, "la Fédération doit renforcer son rôle d’ambassadeur des professionnels de la carrosserie auprès des pouvoirs publics et autres organisations.(…) Et puis la FFC doit être encore davantage au service de ses adhérents pour faciliter le développement de leur activité à l’international, pour assurer la pérennité de leur entreprise à travers des offres sur-mesure, en allant sur le terrain comme nous le faisons depuis 2008, avec les symposiums régionaux. En tant que président, je m’efforcerai au quotidien de faire de la FFC, LA Fédération qui compte.” 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle