S'abonner
Non classé

Une "Semaine du pneu" en prévention

Publié le 30 mai 2013
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
Face à une durée de conservation des pneumatiques croissante, du fait des difficultés financières des automobilistes, la Semaine du pneu, du 10 au 15 juin, permettra des contrôles gratuits avant les grands départs.
Face à une durée de conservation des pneumatiques croissante, du fait des difficultés financières des automobilistes, la Semaine du pneu, du 10 au 15 juin, permettra des contrôles gratuits avant les grands départs.
Face à une durée de conservation des pneumatiques croissante, du fait des difficultés financières des automobilistes, la Semaine du pneu, du 10 au 15 juin, permettra des contrôles gratuits avant les grands départs.

La Prévention routière et le Syndicat des professionnels du pneu s'alarment, à la veille des grands départs, sur les risques liés aux pneumatiques usagés. Selon une enquête réalisée par BVA relayée par l'AFP, en effet, "60,2 % des personnes interrogées confient vouloir faire durer leurs pneus plus longtemps, voire en différer leur changement, même s’ils sont en limite d’usure pour 21% d’entre eux".

Si les automobilistes sont plus de 78% à déclarer vérifier la pression de leurs pneumatiques systématiquement avant un long trajet, cette vérification reste trop occasionnelle selon l'étude. "Seulement 20% des conducteurs suivent les préconisations des fabricants (soit un contrôle une fois par mois) et 50% vérifient les pneus de leur voiture trois fois ou moins par an", alerte BVA. En cause, notamment, la difficulté à trouver une borne de gonflage, les équipements défectueux ou un doute sur le bon étalonnage de la borne.

Les deux organisations prennent donc les devants, en proposant la première édition de la Semaine du pneu.

Le problème du gonflage ayant, évidemment, des conséquences, aussi, sur les volumes écoulés, les deux parties rappellent que les automobilistes gagneraient à entretenir régulièrement leurs pneus, pour de meilleures économies in fine. La hausse de la consommation de carburant et le risque d'une amende à hauteur de 135 euros sont indéniables. 1800 enseignes, à retrouver sur le site dédié, se prêtent au jeu.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle