S'abonner
Distribution

Amerigo Group se dévoile

Publié le 14 décembre 2021
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Automotor France se structure avec la création d’une nouvelle entité, Amerigo Group. Cette dernière chapeautera toutes les activités du groupe : le négoce de pièces de rechange, la logistique, la digitalisation, et le référencement avec Amerigo International.
Amerigo Group est la nouvelle entité qui regroupera toutes les activités gérées jusqu’ici par Automotor France. © Amerigo Group
Amerigo Group est la nouvelle entité qui regroupera toutes les activités gérées jusqu’ici par Automotor France. © Amerigo Group

Après avoir développé son offre de services ces dernières années, Automotor France a annoncé, lors du salon Automechanika Dubaï, la création d’Amerigo Group. Cette nouvelle entité doit coiffer l’ensemble des activités du groupe présidé par Olivier van Ruymbeke : le négoce avec Automotor, la logistique avec Automotor Logistique, la digitalisation avec E-Reliable et enfin, les services et le référencement avec Amerigo International.

La création d’Amerigo Group s’accompagne d’ailleurs d’une nouvelle identité graphique pour chacune des activités. Plus modernes, les logos héritent désormais d’un "A" rappelant le nom du groupe, "symbole fort de [son] ambition, de [sa]croissance et [son] dynamisme". Autre changement notable : Automotor France devient Automotor, nom plus conforme à son rayonnement international. Pour mémoire, l’entreprise spécialisée dans l’import - export est aujourd’hui présente dans 70 pays.

"Notre baseline - "Bridging markets around the world" - résume parfaitement l’essence de Amerigo Group : un écosystème connecté entre les différents marchés du monde entier et les différents métiers de la rechange automobile, pour assurer une coopération internationale", souligne Olivier van Ruymbeke.

Rappelons qu’Automotor est à l’origine de la fondation, en 2018, du groupement Amerigo International qui fédère plus de 60 membres opérant sur 35 marchés et générant un chiffre d’affaires de près de 1 milliard d’euros par an.

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle