S'abonner
E-commerce

Autodoc bat un nouveau record de chiffre d’affaires

Publié le 10 septembre 2021
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Autodoc franchit un nouveau cap dans son développement. Les ventes du leader européen de la pièce automobile en ligne ont bondi de 37,6 % en 2020, pour un chiffre d’affaires de 842 millions d'euros.
Autodoc est présent dans 26 autres pays européens avec 4 600 employés répartis sur cinq sites.
Autodoc est présent dans 26 autres pays européens avec 4 600 employés répartis sur cinq sites.

La plateforme de vente de pièces de rechange Autodoc a atteint en 2020 un nouveau record en termes de chiffre d’affaires. La start-up berlinoise a enregistré une hausse de 37,6 % de ses ventes à 842 millions d'euros, tandis que le bénéfice annuel s'est amélioré dans le même temps de 74,2 %, à 54,9 millions d'euros.

"Autodoc a connu une croissance dynamique au cours de sa 13e année", s’est félicité le fondateur et co-PDG du pure player Alexej Erdle. Présent en Allemagne et dans 26 autres pays européens, Autodoc comptait une base de clients de 5,5 millions personnes fin 2020. Il s’agit principalement d’automobilistes, de réparateurs et de gestionnaires de flottes. Côté catalogue, l’offre a également progressé pour atteindre quatre millions de produits, couvrant 166 marques de véhicules légers, 23 poids lourds et 154 marques de motos. Autre indicateur notable : un taux de retour très bas, d'environ 7 %.

Autodoc, leader en Europe

Au-delà des chiffres, Autodoc s’est imposé comme le numéro du e-commerce de pièces automobiles sur le Vieux Continent. D’après une récente étude du cabinet Wolk, parmi les 507 pure players référencés dans 37 pays européens (représentant 1081 boutiques en ligne), Autodoc domine nettement ses concurrents. La société berlinoise compte en effet pas moins de 269 magasins en ligne à elle seule.

Selon le cabinet Wolk, Autodoc s’affirme comme le leader de la vente de pièces détachées sur Internet.

Selon le cabinet Wolk, Autodoc s’affirme comme le leader de la vente de pièces détachées sur Internet.

"Aucune autre entreprise ne se donne autant de mal pour être représentée dans autant de pays. Autodoc est très bien classé dans le top 10 des résultats Google pour les recherches courantes impliquant plusieurs boutiques en ligne", observe le cabinet dans son étude.

Les derniers résultats enregistrés par le site e-commerce ont d’ailleurs relancé les rumeurs d’une future introduction en bourse. Grâce à cette opération, l’opérateur allemand viserait une valorisation de 10 milliards d’euros.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle