S'abonner
Equipementiers

“Avec le nouvel outil de remontées des statistiques de vente, mis en place par le Golda, il est maintenant simple d’avoir des informations sur les ventes indirectes”

Publié le 11 septembre 2012
Par 
2 min de lecture
A la demande de ses adhérents, le Golda a élaboré un système permettant aux fournisseurs de recevoir dans un format unique et selon un protocole sécurisé les informations détaillées sur les ventes indirectes de leurs produits. Ces remontées passent par une plateforme mutualisée, élaborée par la société Tektonika. Valeo Service France a piloté le projet côté fournisseurs.
A la demande de ses adhérents, le Golda a élaboré un système permettant aux fournisseurs de recevoir dans un format unique et selon un protocole sécurisé les informations détaillées sur les ventes indirectes de leurs produits. Ces remontées passent par une plateforme mutualisée, élaborée par la société Tektonika. Valeo Service France a piloté le projet côté fournisseurs.
A la demande de ses adhérents, le Golda a élaboré un système permettant aux fournisseurs de recevoir dans un format unique et selon un protocole sécurisé les informations détaillées sur les ventes indirectes de leurs produits. Ces remontées passent par une plateforme mutualisée, élaborée par la société Tektonika. Valeo Service France a piloté le projet côté fournisseurs.

Pourquoi Valeo s’est-il investi sur ce projet ?
Valeo Service France :
Une part de la connaissance du marché passe par la connaissance de tous les flux. Un distributeur peut s’approvisionner directement auprès de l’équipementier, auprès de son groupement, auprès d’un relais logistique. Au final, on ne sait pas toujours qui a vendu quoi. Il nous faut pourtant une vue exhaustive de l’ensemble des ventes. Chez Valeo Service France, nous collectons ces statistiques depuis une quinzaine d’années, nous intégrons les remontées de vente des principaux groupements et Relais Logistiques. Nous avons donc connaissance de ce marché indirect mais au prix d’un travail important. Les informations nous arrivent sans aucune unité de format, dans des délais qui ne permettent pas d’analyser rapidement les flux et d’engager des actions commerciales avec nos partenaires. Nous recevons vingt-quatre types de fichiers différents qui demandent beaucoup de temps de traitement. L’arrivée des relais logistiques de proximité a accru le besoin d’uniformisation du processus. Le Golda a donc été sollicité pour entreprendre une réflexion en vue d’une standardisation de ces remontées. Un groupe de travail s’est constitué, il y a deux ans et Valeo Service France s’est investi dans le projet comme fournisseur pilote. Côté client, les pilotes furent au départ Précisium Groupe et les relais Apprau, rejoints ensuite par Autodistribution et Groupauto.

Comment cela fonctionne maintenant ?
Le système permet aux fournisseurs de recevoir dans un format unique et selon un protocole sécurisé les données transmises par leurs partenaires commerciaux. Ce format standard d’échange a été défini par le groupe de travail. Il couvre l’ensemble des pratiques métiers existantes. Pour pouvoir démarrer rapidement nous avons convenu que la plateforme accepterait en entrée les trois formats des principaux groupements, plus celui du Golda. Tout est ensuite reformaté au format Golda. Sur le plan sécurité, les moyens techniques nécessaires ont été mis en œuvre pour assurer la confidentialité des données : les transactions sont cryptées, l’émission-réception est basée sur un accord mutuel entre le distributeur et le fournisseur. L’accès se fait par une double authentification et c’est l’émetteur qui autorise l’accès aux informations. Dans le fichier, il y a les données principales et les données secondaires, enrichies par l’application en ligne. Là aussi l’émetteur décide pour chaque destinataire à quels types de données il a accès. Les fichiers sont ensuite archivés dans un espace hautement sécurisé.

La plateforme est maintenant opérationnelle, que vous a-t-elle apporté ?
Avec le nouvel outil de remontées des statistiques de vente mis en place par le Golda, il est maintenant simple d’avoir des informations sur les ventes indirectes. Nous avons un guichet unique pour déposer et récupérer les fichiers qui nous permettent, à tous les niveaux,­­ de connaître le développement des ventes de chaque produit. Ces données sont plus fiables grâce aux contrôles automatiques, plus riches aussi, la réactivité étant accrue grâce aux alertes e-mails. Nous n’avons plus à nous occuper du travail de formatage, il suffit de récupérer un fichier que l’on intègre directement dans notre système. L’important travail de mise à jour des bases clients est réalisé par le Golda. Il faut maintenant rallier tout le monde à ce standard, convaincre les distributeurs que cet outil est aussi pour eux. La qualité des informations de l’émetteur est très importante et ces statistiques leur permettront aussi de mieux acheter. C’est une avancée importante comme le fut le tarif en ligne.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle