S'abonner
Equipementiers

Bosch veut simplifier la vie des réparateurs

Publié le 19 octobre 2022
Par Florent Le Marquis
3 min de lecture
L'équipementier allemand présente à Equip Auto ses derniers outils et services destinés aux réparateurs. Bosch veut notamment leur permettre d'accéder plus facilement aux données des véhicules, en partie grâce à son nouveau service de remote diagnostic.
Avec Remote Diagnostic, Bosch facilite le diagnostic avancé pour les garagistes. ©Bosch

"Je n'ai jamais connu une période avec de tels enjeux, entre la crise sanitaire, les pénuries, les difficultés logistiques, les mutations technologiques…, lance Heiko Carrie, président de Bosch France et Benelux. Malgré tout cela, le groupe s'est montré particulièrement résilient, et nous n'aurons pas de mauvaise surprise en fin d'année au moment de constater nos résultats."

La diversification des activités du groupe est, selon Heiko Carrie, une des raisons majeures de cette bonne tenue de Bosch. L'allemand a investi plusieurs milliards d'euros depuis l'année dernière pour la mobilité de demain. "Cinq millions de VE sont déjà équipés de composants Bosch", se félicite le président. L'hydrogène fera l'objet d'un investissement de 10 milliards d'euros dans les deux années à venir. "Mais l'innovation ne fait pas tout, la partie services joue également un grand rôle avec Bosch Automotive Aftermarket", ajoute Heiko Carrie.

Secure Diagnostic Access et Remote Diagnostic

Sur son stand à Equip Auto Paris, c'est justement sur les innovations destinées aux ateliers que Bosch a mis l'accent. "Notre credo, c'est simplifier la vie des automobilistes et des réparateurs", résume Thierry Leblanc, directeur général automotive aftermarket de Bosch France et Benelux. La solution Secure Diagnostic Access (SDA) correspond parfaitement à cette ambition. Elle a été développée pour que les garagistes puissent accéder aux données de diagnostic protégées de différents constructeurs automobiles directement depuis ESI[tronic] 2.0 Online.

"Les professionnels ont des difficultés à connecter leurs outils de diagnostic multimarque sur les véhicules équipés de systèmes Gateway, constate Franck Dupuis. Les démarches administratives à gérer pour pouvoir travailler sur ces véhicules sont un frein. C'est pour cela que nous mettons à disposition de nos clients ESI[tronic] un package illimité d'accès aux jetons Gateway des fournisseurs." Dix-huit marques sont déjà intégrées dans ce service, dont récemment Ford, Porsche et Tesla.

A lire aussi : Bosch adapte les ateliers aux évolutions de l'automobile

L'unité de commande de diagnostic DCU 120 de Bosch. ©Bosch

L'unité de commande de diagnostic DCU 120 de Bosch. ©Bosch

Autre nouveauté, encore sous phase de projet : le remote diagnostic. "Ce service donne la possibilité au garagiste de sous-traiter, via son outil de diagnostic KTS et ESItronic, du diagnostic avancé", explique Franck Dupuis, directeur commercial équipement d'atelier de Bosch France et Benelux. Un élément facilitateur pour les programmes et fonctions non intégrés dans les outils de diagnostic multimarques, ni hébergées sur les sites de constructeurs. Un spécialiste technique du service d'assistance Bosch peut intervenir à distance pour procéder, par exemple, à l'étalonnage ou la reprogrammation d'un nouveau calculateur. Ce service est actuellement, et jusqu'à la fin de l'année, testé auprès du réseau Bosch Car Service, avant une commercialisation prévue en juillet 2023.

Un câble de charge universel pour les automobilistes

Parmi ses autres nouveautés majeures, Bosch expose par ailleurs son unité de commande de diagnostic DCU 120, une tablette à l'écran full-HD de haute technologie et aux fonctionnalités améliorées ; mais aussi son nouveau capteur universel de pression des pneus Quick Fit qui couvre plus de 90 % du parc. Autre innovation : le DAS 3000 pour le réglage et le calibrage exacts des capteurs et des systèmes de caméras, et son logiciel qui réduit de moitié le temps nécessaire à cette opération par rapport aux méthodes de mesure traditionnelles. Côté pièces, Bosch automotive aftermarket présente à Equip Auto sa nouvelle génération de filtres d'habitacle : Filter+ pro, qui couvre 96 % du parc et est vouée à remplacer son prédécesseur d'ici à fin 2023.

Avec l'électrification croissante du parc roulante,

Le nouveau câble de recharge de Bosch. ©Bosch

Le nouveau câble de recharge de Bosch. ©Bosch

l'équipementier n'a pas manqué de mettre également en avant son nouveau câble de charge universel, destiné aux automobilistes. "Il évite aux conducteurs de VE/VH de garder deux câbles différents dans le coffre, décrit Thierry Leblanc. Ce produit couvre l'ensemble des besoins de prises du consommateur, que ce soit chez lui avec du 230 volts, ou sur un point de charge en cours de route." Une innovation qui dispense l'automobiliste d'un boîtier de charge supplémentaire et réduit ainsi le poids du câble de 40 %.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle