S'abonner
Distribution

Caréco renouvelle sa journée dédiée au réemploi

Publié le 10 novembre 2016
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Soutenu par l'Institut de l'économie circulaire, le spécialiste du recyclage automobile organisera, le 25 novembre prochain, la deuxième édition de la Journée Nationale du Réemploi dans tous les centres VHU de son réseau.
Soutenu par l'Institut de l'économie circulaire, le spécialiste du recyclage automobile organisera, le 25 novembre prochain, la deuxième édition de la Journée Nationale du Réemploi dans tous les centres VHU de son réseau.
Soutenu par l'Institut de l'économie circulaire, le spécialiste du recyclage automobile organisera, le 25 novembre prochain, la deuxième édition de la Journée Nationale du Réemploi dans tous les centres VHU de son réseau.

Alors que le décret donnant la possibilité aux automobilistes d'opter pour des pièces de seconde main lors de la réparation de leur véhicule (et l'obligation pour les réparateurs de leur en proposer l'alternative) entrera en vigueur le 1er janvier prochain, Caréco entend se faire le porte voix de cette mesure à l'occasion de la deuxième Journée Nationale du Réemploi.

Une opération qui se tiendra le 25 novembre prochain et que le spécialiste du recyclage automobile renouvelle avec le soutien de l'Institut de l'économie circulaire à l'occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (19 au 27 novembre).

Au travers de cette manifestation, Caréco souhaite faire découvrir aux élus, aux élèves et aux enseignants l'ensemble des métiers du secteur du recyclage et du réemploi, afin de les sensibiliser aux problématiques de cette question mais aussi de susciter de nouvelles vocations. Les 80 centres du réseau, qui regroupent 1 500 collaborateurs et retraitent chaque année plus de 150 000 véhicules hors d'usage (VHU), ouvriront leurs portes à cette occasion.

Deux milliers d'élèves sont ainsi attendus pour découvrir l'ensemble du processus, allant de la dépollution du véhicule suite à sa réception, jusqu'à la commercialisation des pièces de réemploi. Conscient des enjeux mais aussi des difficultés de cette thématique, Caréco compte beaucoup sur le soutien "des jeunes générations et des entreprises" pour que cette "idée neuve" devienne "un réflexe environnemental par excellence".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle