S'abonner
Equipementiers

Corteco se met en scène

Publié le 18 octobre 2012
Par Hervé Daigueperce
< 1 min de lecture
Pour promouvoir l’action des filtres d’habitacle, Corteco a lancé la “Promobox Corteco Filtres Premium” d’où sort… la vérité !
Pour promouvoir l’action des filtres d’habitacle, Corteco a lancé la “Promobox Corteco Filtres Premium” d’où sort… la vérité !
Pour promouvoir l’action des filtres d’habitacle, Corteco a lancé la “Promobox Corteco Filtres Premium” d’où sort… la vérité !

Comment sensibiliser les réparateurs et surtout les automobilistes sur la nécessité de changer son filtre d’habitacle, sinon en s’adressant à lui directement via un présentoir qui ne cache rien. En effet, la Promobox, un présentoir ultracompact pour ne pas prendre toute la place sur le comptoir, comprend les 7 références de filtres d’habitacle indispensables pour couvrir le “top vente” du parc circulant français et le catalogue. Sur toutes les faces, les informations nécessaires pour faire comprendre à l’automobiliste l’intérêt vital qu’il a d’avoir un nouveau filtre, sont communiquées de manière… directe ! Un bel outil de travail en vérité qui devrait séduire ceux qui n’osent pas pousser à la vente. Autre message fort délivré sur le stand : la primeur de la pièce d’origine, un credo cher au “patron” Reiner Martsfeld, qui s’insurge contre les accidents liés à l’utilisation de pièces contrefaites.

Soutenir les indépendants via l’innovation, la réponse de Reiner Martsfeld

“Nous développons avec le même souci d’innovation nos trois familles de produits, réunies autour de l’étanchéité, le contrôle des vibrations et le filtre d’habitacle. Par exemple, nous présentons la poulie d’alternateur découplée pour le start and stop qui sera bientôt sur le marché de la rechange. Nous présentons aussi un encodeur en élastomère, qui se présente comme un joint spi® et qui permet de transmettre un signal sur la position du moteur pour l’allumage et l’injection. Nous mettons en avant des produits qui ne sont pas encore sur le marché de la rechange parce que les véhicules ne le nécessitent pas, mais qui vont y arriver dans quelques années. C’est notre devoir d’information technique pour la rechange indépendante. Surtout, ainsi, nous rassurons les professionnels en leur montrant que nous pouvons les soutenir techniquement maintenant et demain, en étant nous-mêmes à la pointe de la technologie.”

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle