S'abonner
Distribution

Doyen, aigle à deux têtes

Publié le 25 mai 2012
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Doyen aurait scindé en deux l'activité du groupe. Ainsi, API France prendrait en main les réseaux, tandis que Doyen Auto continuerait de gérer la logistique.
Doyen aurait scindé en deux l'activité du groupe. Ainsi, API France prendrait en main les réseaux, tandis que Doyen Auto continuerait de gérer la logistique.
Doyen aurait scindé en deux l'activité du groupe. Ainsi, API France prendrait en main les réseaux, tandis que Doyen Auto continuerait de gérer la logistique.

La nouvelle n'a pas encore été officialisée, mais Doyen procèderait à de profonds changements dans son organisation en France. Le début des manœuvres a notamment été perçu avec la nomination de Philippe de Miribel, auparavant chez Groupauto France, comme directeur général d'API France.

Cette société prendrait en main la gestion et le déploiement du réseau de grossistes API, sous forme de franchise participative, ainsi que l'enseigne de garages, 1,2,3, Autoservice. 

L'activité de la plate-forme de Toulouse, un des atouts du groupe, est quant à elle toujours dirigée par Jean-François Lefebvre, directeur général de Doyen Auto France. 

L'objectif de cette nouvelle organisation serait d'optimiser le fonctionnement de la partie logistique, qui devrait prochainement connaître de nouveaux développements, et de doper la partie réseau, qui doit prétendre à une meilleure couverture sur l'Hexagone. Dans cette optique, de nouveaux actionnaires rentreraient au capital. Pour rappel, le groupe possède une cinquantaine d'API en France, avec un objectif à terme de 280 centres. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle