S'abonner
Distribution

Doyen vire au rouge !

Publié le 26 juin 2014
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Doyen Auto a repensé sa stratégie avec pour objectif de doubler son CA d’ici 2018.
Doyen a modernisé son logo.
Doyen a modernisé son logo.

En 2013, le groupe Doyen a réalisé un CA de 182 millions d’euros, contre 103 millions en 2009. Pour cette année, il ambitionne de passer le cap des 200 millions (dont 100 millions d’euros pour la France) et pour 2018, de doubler son CA dans l’Hexagone.

“Quand on n’est pas le plus grand, il faut être innovant, flexible et expert dans son domaine”, assure Harry Pottiez, nouveau directeur de Doyen Auto France, ayant travaillé longtemps chez Midas. Et aux dires du dirigeant, Doyen possède toutes les qualités requises pour continuer son expansion. Parmi les points forts, le groupe peut compter sur sa logistique, bien rodée, et sa capacité à investir. D’ailleurs, les progressions des cinq dernières années proviennent, entre autres, d’un investissement de 27 millions d’euros, dont 13 millions dans le stock.

Pour les cinq autres prochaines années, Doyen prévoit encore et toujours d’ajuster ses stocks selon la demande. Il cherche également à étendre son portefeuille de clients. Le groupe a défini 4 cibles de clients. Le premier, les grossistes API, réseau du groupe géré par la société cousine Ariane, permettent de sécuriser une partie du chiffre. Viennent ensuite les distributeurs-grossistes, sous un autre panneau ou indépendants. Doyen a même créé un Club des distributeurs, afin d’animer le noyau des plus fidèles.

Enfin, il reste les grands comptes et le e-business. Sur ce dernier point, Doyen souhaite conserver un poids cohérent avec la taille de l’entreprise. L’objectif consiste donc à croître sur les 4 segments. Autre clé de sa réussite, le portail Salto (Sales Tools) qui permet d’accéder à l’ensemble des services de Doyen, sur un seul et même site. Plus de détails dans le prochain J2R.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle