S'abonner
E-commerce

1001pneus poursuit son offensive internationale

Publié le 27 octobre 2021
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Le pure player du pneumatique, adossé à Cdiscount, accélère son développement à l’étranger. Après l’Italie et l’Allemagne, 1001pneus s’apprête à ouvrir une nouvelle plateforme au Portugal.
La filiale de Cdiscount exploite au mieux les innovations technologiques (IA, etc.) pour dupliquer son modèle à l'international. (©1001Pneus)
La filiale de Cdiscount exploite au mieux les innovations technologiques (IA, etc.) pour dupliquer son modèle à l'international. (©1001Pneus)

Lancée depuis 2020 dans un nouveau développement hors des frontières françaises, 1001Pneus, plateforme e-commerce adossée à Cdiscount (2,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020), passe à la vitesse supérieure. "Fin 2021, nous lançons notre plateforme au Portugal", annonce ainsi Marc Villemur, directeur général de 1001Pneus.

En février dernier, le site marchand avait déjà lancé sa plateforme italienne (www.1001pneumatici.it). Puis, en juin 1001Pneus a pris pied en Allemagne (www.1001reifen.de). Pour rappel, le e-commerçant était déjà présent en Espagne (www.1001neumaticos.es) et au Benelux (www.1001pneus.be et www.1001pneus.lu), depuis le lancement de son nouveau site internet, en septembre 2020.

Spécificités nationales, concurrence et IA

"L’expertise est la même. Seules diffèrent les problématiques de traduction et le travail avec nos partenaires de montage", précise Marc Villemur. Dans chacun de ces pays, l’enseigne entretient des relations avec des réseaux de stations de montage de pneumatique. "Nous nous adaptons aux différences culturelles vis-à-vis du client. Par exemple, le marché du pneu allemand est moins digitalisé qu’en Espagne", observe le dirigeant. Néanmoins, les volumes d’enveloppes écoulés en Allemagne sont suffisamment importants pour y avoir attiré Amazon depuis 2019…

Côté technique, "nous pilotons toujours toutes nos activités dans ces pays à partir de Bordeaux", précise Marc Villemur. Pour la transposition des contenus, le pure player s'est appuyé sur la solution fournie par "une société d’IA spécialisée dans la traduction instantanée".

Hausse de volumes

Grâce à cette stratégie de développement international, 1001Pneus affiche désormais un chiffre d’affaires de 43 millions d’euros sur les douze derniers mois pour 700 000 pneus vendus dans six pays. "Ces développements à l’international sont de véritables leviers de croissance. En nous étendant ainsi, nous massifions encore davantage nos volumes afin d’être plus performants sur nos achats", affirme le dirigeant.

L’ironie de l’affaire c’est qu’avant son rachat par Cdiscount en 2018, la plateforme e-commerce avait déjà développé son activité en Belgique, Espagne, Au Portugal et Luxembourg. A l’époque 1001Pneus visait aussi l’Allemagne, les Pays-Bas et la Royaume-Uni, avant d’être placée en redressement judiciaire. Mais cette fois-ci, la taille et l’expertise de sa maison-mère devrait lui éviter bien des déboires.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle