S'abonner
Equipementiers

Synergie de groupe chez Bosch

Publié le 15 octobre 2019
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Soucieux de jouer la carte maison, l'équipementier entreprend de rapprocher ses divisions après-vente et outils électroportatifs. Deux entités qui vont désormais travailler main dans la main.
Le stand de l'équipementier s'étend sur 300 m2.
Le stand de l'équipementier s'étend sur 300 m2.

Fidèle parmi les fidèles, Bosch prend part cette semaine à Equip Auto au travers d'un stand de 300 mètres carrés "qui représente bien la totalité de nos activités", juge Heiko Carrie, président France et Benelux. Sur cet espace, il est question d'écologie, dans la mesure où l'équipementier souhaite devenir à compter de 2020 "CO2 neutre" sur ses 400 sites, de nouvelles technologies avec les solutions ADAS, mais aussi, et c'est nouveau, d'outils électroportatifs.

Après avoir suivi son propre développement, cette division s'est peu à peu éloignée de l'automobile depuis une quinzaine d'année. A cette époque, pourtant, Thierry Leblanc, directeur de Bosch Automotive Aftermerket France et Benelux, se remémore "les produits bleus qui étaient mis en avant dans le réseau et chez les distributeurs". Ces fameux produits bleus destinés aux professionnels (les verts s'adressent quant à eux aux particuliers) vont peu à peu réapparaitre chez les réparateurs de France et du Benelux.

Produit et commerce

Bosch dévoile en effet sur le salon le rapprochement de ses divisions après-vente et électroportative. Ces dernières vont travailler de concert pour redéployer auprès du réseau les outils "maisons", délaissés au fil du temps par des marques concurrentes, tout en bénéficiant d'un appui commercial. "La partie électroportative va fournir ses produits, supports, formations, etc., alors que la partie après-vente va soutenir la vente de sa gamme", précise Thierry Leblanc.

L'initiative, présentée il y a quelques semaines aux distributeurs, a fait son effet. Les trois grandes centrales nationales ont d'ailleurs renouvelé leur confiance envers Bosch grâce notamment à l'apport de ces outils. A plus long terme, les deux divisions vont également travailler au déploiement de produits répondant encore plus spécifiquement aux besoins des carrossiers et des réparateurs (classiques ou rapides), deux cibles identifiées par l'équipementier.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle