S'abonner
Distribution

Est Entrepôt tient enfin sa nouvelle plateforme !

Publié le 20 juin 2018
Par Romain Baly
2 min de lecture
Espéré, retardé puis annulé courant 2016, le déménagement de la société Est Entrepôt s'est finalement concrétisé ce mois-ci avec son arrivée dans un site localisé en périphérie de Nancy.
La nouvelle plateforme d'Est Entrepôt sera opérationnelle en septembre ou octobre.
La nouvelle plateforme d'Est Entrepôt sera opérationnelle en septembre ou octobre.

 

Voilà déjà trois ans que Jean-Luc Picard l'espérait. Trop à l'étroit dans son entrepôt du centre-ville de Nancy (54), le charismatique patron d'Est Entrepôt envisageait dès 2015 de déménager sa société (104 000 références d'une valeur de 4,4 millions d'euros). Début 2016, tout semblait ficeler : la ville, le site, les plans, le dossier administratif... tout était prêt. Et puis, de façon inattendue, la ville en question (Jarville-la-Malgrange) décidait finalement de préempter le terrain choisi.

Une grande déception pour Jean-Luc Picard. "C'est un coup dur pour nous, car tout était prêt, nous avions même commencé à communiquer cette bonne nouvelle auprès de nos fournisseurs", nous avait-il expliqué à l'époque. Pour ne pas (trop) entraver le développement de sa société, le dirigeant n'avait eu d'autres choix que de louer deux autres entrepôts. Un choix de raison, Est Entrepôt n'ayant durant cette période rien connu d'autre qu'une croissance à deux chiffres.

Complétement opérationnelle d'ici l'automne

Aujourd'hui, le supplice prend fin. Début juin, Est Entrepôt a pris possession d'un nouveau bâtiment d'une surface de 8 800 mètres carrés (presque trois fois plus que l'actuel) situé à… Jarville-la-Malgrange ! Le transfert des stocks bat son plein et la plateforme devrait être complètement opérationnelle d'ici septembre ou octobre. "Ça ne s'est peut-être pas vu mais nous avons pâti de cette situation. Le manque de place nous a obligé à faire des choix", étaye Jean-Luc Picard.

"Par exemple, nous ne faisions pas d'huile, ce que nous allons pouvoir faire à présent. Sur les échappements, nous allons pouvoir agrandir sensiblement nos stocks en passant d'environ 1200 à 2000 références. Mis bout à bout, tous ces changements vous nous permettre de présenter une offre encore plus qualitative." En dépit de ses soucis, Est Entrepôt a généré l'an passé un CA de 17,1 millions d'euros, en hausse de 15 %. Une dynamique qui a tout pour se poursuivre.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle