S'abonner
Equipementiers

Exide Technologies repart sur de nouvelles bases

Publié le 28 janvier 2021
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Emancipé de sa maison mère américaine, Exide Technologies veut croire à son renouveau en Europe. Du renforcement de l’outil de production à la refonte des supports marketing, le groupe multiplie les initiatives pour accompagner sa croissance sur les marchés du Vieux Continent.
Exide Technologie consacrera une partie de ses investissements au développement de nouveaux outils numériques, à l’instar de son application de test de batteries, lancée l’an dernier.
Exide Technologie consacrera une partie de ses investissements au développement de nouveaux outils numériques, à l’instar de son application de test de batteries, lancée l’an dernier.

A l’issue d’une année 2020 atypique, au cours de laquelle Exide Technologies s’est séparé de sa maison mère tout en faisant face à la pandémie, le spécialiste de la batterie automobile veut croire à son renouveau. Désormais placées sous le giron des fonds d’investissement Axar Capital et MacKay Shields, les filiales EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et Asie-Pacifique ont pris leur autonomie officiellement depuis octobre 2020.

Le groupe entend profiter de cette indépendance pour ouvrir un nouveau chapitre ambitieux de son histoire, en particulier sur le Vieux Continent. "Nos actionnaires majoritaires ont annoncé l’investissement de plusieurs millions de dollars prochainement pour bénéficier de nouvelles opportunités de business", confie Filippo Bona, responsable marketing Europe d’Exide Technologies.

Renforcer les capacités de production

Ces fonds permettront, tout d’abord, de renforcer l’outil de production du fournisseur pour faire face à une demande croissante. Pénalisé par la fermeture des usines ces derniers mois en raison de la pandémie de Covid-19, l’équipementier a en effet été confronté à de fortes commandes qui l’empêchent de reconstituer ses stocks.

Nous avons connu une excellente année 2020 même s’il faut avouer que nous avons été parfois un peu dépassés par notre succès, confirme Arnaud Lesud, directeur des ventes France et export d’Exide Technologies. La demande ne s’est d’ailleurs pas calmée depuis, ce qui créé des tensions sur la distribution et la logistique."

Dans ce contexte, le développement des capacités de productions est devenu une priorité.

Un responsable pour le canal e-commerce

Mais ce n’est pas tout : grâce à ses nouveaux investissements, l’équipementier espère aussi dynamiser son activité commerciale. Plusieurs projets marketing ont ainsi été mis en œuvre pour soutenir la force de vente : catalogues en ligne, outils digitaux, etc. Notons qu’en France, l’équipe commerciale bénéficie d’un autre renfort avec l’arrivée d’un responsable e-business, chargé de s’occuper de la vente en ligne.

Ces nouveaux supports arrivent à point nommé alors qu’Exide Technologies a élargi son portefeuille clients ces derniers mois. Dans l’Hexagone, outre son portefeuille de clients historiques avec Fulmen, comptant des groupements (Autodistribution, etc.), des réseaux (Speedy, etc.) ou encore des spécialistes de la batterie (Voltéo, Point Midi Batteries, etc.), le groupe s’est rapproché de Manbat France, qui fait partie des nouveaux revendeurs de sa marque Exide.

"Nous pouvons nous appuyer sur de nouveaux partenaires en Europe tout en capitalisant sur un portefeuille de marques fortes", souligne Filippo Bona. Et ce dernier de rappeler qu’Exide Technologies réalise 45 % de son chiffre d’affaires avec ses marques (Fulmen, Exide et Tudor) dans un marché qui plébiscite les MDD.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle