S'abonner
Distribution

Faral placé en redressement judiciaire

Publié le 13 février 2024
Par Nicolas Girault
< 1 min de lecture
Le spécialiste de la rénovation de moteurs rencontre des difficultés. Faral a été placé en redressement judiciaire début février 2024. Il avait pourtant modernisé son outil de production et préparé de nouvelles activités.
Faral a été placé en redressement judiciaire le 8 février 2024. @Faral
Faral a été placé en redressement judiciaire le 8 février 2024. @Faral

Faral vient d’être placé en redressement judiciaire. L'annonce légale est parue le 8 février 2024, suivant le jugement du tribunal de commerce de Laval (53) lors d'une audience datée du 31 janvier.

Le remanufacturier lavallois avait été repris en 2020 par ses dirigeants actuels, alors qu’il avait été placé quelques mois plus tôt en liquidation judiciaire. Sébastien Le Rendu et Hubert Pothier avaient alors repris le reconstructeur pour sauver son savoir-faire. Ils avaient relancé ses activités de remanufacturing de boîtes de vitesses et de culasses. Cette équipe avaient aussi initié la rénovation de réservoirs d'AdBlue.

L'année 2022 avait été difficile

Parallèlement, les deux dirigeants ont aussi investi dans la modernisation de l'outil de production. La cinquantaine de salariés avait été renforcée par le recrutement d'une dizaine de commerciaux. Tandis que d'autres projets étaient en cours de préparation, comme la conversion de moteurs diesel de VUL au bioGNV… Membre de France Auto Reman, Faral avait par ailleurs rejoint le club de la distribution automobile (CDA) de la Feda en début d'année.

A lire aussi : Sébastien Le Rendu (Faral Automotive) : "La conversion des diesels au bioGNV est une piste importante pour pérenniser notre activité"

L'entreprise avait retrouvé un chiffre d'affaires de plus de 7 millions d'euros dès 2021. Mais elle a aussi rencontré de nouvelles difficultés par la suite. "L'année 2022 a été plus compliquée. Nous avons vu une baisse de volumes liée à l'inflation et au moteur d'occasion qui a pris des parts de marché. Nous pensons que 2023 sera positive. Raisonnablement, notre objectif est de retrouver le chiffre d'affaires 2021, et nous avons commencé à élargir notre catalogue", nous déclarait en mai 2023 Sébastien Le Rendu. L'année 2023 n'a donc probablement pas été aussi positive qu'espéré. (Avec Florent Le Marquis)

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle