S'abonner
Constructeurs

Faurecia présente de solides résultats financiers au titre de 2015

Publié le 11 février 2016
Par Romain Baly
2 min de lecture
Notamment porté par la reprise de l'activité en Europe, Faurecia a plus que doublé son bénéfice net en 2015, à 370 millions d'euros.
Notamment porté par la reprise de l'activité en Europe, Faurecia a plus que doublé son bénéfice net en 2015, à 370 millions d'euros.
Notamment porté par la reprise de l'activité en Europe, Faurecia a plus que doublé son bénéfice net en 2015, à 370 millions d'euros.

En 2015, Faurecia, détenu à près de 50% par PSA Peugeot Citroën, a réalisé un chiffre d'affaires mondial de 20,69 milliards d'euros, en hausse de 9,9% par rapport à 2014. L'équipementier a tiré profit de la reprise de l'activité sur le Vieux Continent et d'un fort effet de change qui a dopé l'activité aux Etats-Unis, ce qui a notamment permis de compenser un léger recul commercial en Chine. Après la prise en compte d'un impact positif des devises de 1,29 milliard d'euros (+6,9%) et d'un impact "périmètre négatif" de 400 millions (-2,1%), la progression du chiffre d'affaires à données comparables s'établit à 5,2%.

Faurecia a largement dépassé son objectif de cash-flow positif

Par ailleurs, Faurecia, spécialiste des activités "sièges", "tableaux de bord" et "systèmes de dépollution", indique avoir amélioré sa rentabilité opérationnelle en 2015, avec une marge opérationnelle de 4,4%, à 913 millions d'euros (+35%). Le groupe a aussi atteint son objectif de flux de trésorerie (cash-flow) net, à 303 millions d'euros. Il visait un niveau "supérieur à 200 millions". En outre, Faurecia a de nouveau réduit son endettement net, passé à 963 millions d'euros fin 2015 contre 1,39 milliard fin 2014 et 1,52 milliard fin 2013.

"Au second semestre 2015, notre marge opérationnelle de 4,8% est déjà en phase avec notre objectif 2016"

"En 2015, Faurecia a enregistré une performance solide, avec une dynamique confirmée au second semestre. La guidance a été dépassée tant pour l'exercice dans son ensemble que pour le second semestre. Notre rentabilité fait un bond en avant sur les deux semestres, mais elle est encore plus forte au second, où la marge opérationnelle à 4,8% est déjà en phase avec notre objectif 2016. En Amérique du Nord, la rentabilité au second semestre est supérieure à 5,0% et dépasse largement l'objectif 2016. En décembre 2015, Faurecia a annoncé la cession d'Automotive Exteriors, une étape décisive pour le recentrage de son portefeuille. Cette décision améliore notre flexibilité financière pour accélérer les investissements dans des technologies à haute valeur ajoutée.", souligne Yann Delabrière, président-directeur général du groupe, dans un communiqué.

Prudence pour 2016 avec un objectif de croissance de 1 à 3%

Toutefois, Faurecia reste prudent sur les perspectives pour l'année en cours, qui devrait, selon le groupe, voir la production automobile mondiale connaître une "croissance très modérée". Dès lors, Faurecia table sur une croissance "comprise entre 1% et 3%", mais sur une nouvelle hausse de sa rentabilité, avec une marge opérationnelle comprise entre 4,6% et 5%, et le maintien du flux de trésorerie net à "environ 300 millions d'euros". Cette prudence explique le recul de plus de 5% du titre Faurecia à la Bourse de Paris hier matin.

Alexandre Guillet

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle