S'abonner
Distribution

Flauraud a choisi Drust Akolyt

Publié le 18 février 2016
Par Gredy Raffin
< 1 min de lecture
Le groupe auvergnat, présent sur la scène de la Conférence Automobile Connectée, organisée par le Journal de l'Automobile, a révélé le nom de son partenaire pour son projet de boitier OBD à installer sur les véhicules des clients. Il s'agit de l'Akolyt de Drust.
Le groupe auvergnat, présent sur la scène de la Conférence Automobile Connectée, organisée par le Journal de l'Automobile, a révélé le nom de son partenaire pour son projet de boitier OBD à installer sur les véhicules des clients. Il s'agit de l'Akolyt de Drust.
Le groupe auvergnat, présent sur la scène de la Conférence Automobile Connectée, organisée par le Journal de l'Automobile, a révélé le nom de son partenaire pour son projet de boitier OBD à installer sur les véhicules des clients. Il s'agit de l'Akolyt de Drust.

Le mystère a été levé. Depuis des mois, le groupe Flauraud parlait de sa future offre de boitiers communicants, le nom de son partenaire est désormais connu. Thomas Flauraud, directeur Commercial du groupe, a dévoilé les détails de stratégie qui l'associe à Drust, dont le produit Akolyt entre actuellement en production de série.

Répondant à une question sur le cheminement qui l'avait conduit à investir dans les boitiers OBD, Thomas Flauraud a rapporté avoir travaillé étroitement depuis des mois avec Michael Fernandez, le fondateur de Drust. "Nous avons rencontré cette startup l'an passé, lors de cet événement, et je suis heureux d'annoncer ce partenariat commercial entre nos deux entreprises", a t-il déclaré lors de son intervention.

Le groupe Flauraud s'est par ailleurs attaché à établir des passerelles technologiques entre les boitiers OBD et ses systèmes d'informations, comme il en a fait la démonstration en direct. "Notre logique a été de nous reposer sur des compétences que nous n'avons pas en interne", a-t-il souligné comme une preuve de l'agilité dont son entreprise a su faire preuve. Le directeur commercial a achevé sa réponse par un appel aux éditeurs de DMS, les incitant à l'interfaçage avec son boitier, une des briques encore perfectible d'un schéma global, destiné à améliorer le taux de fidélité des clients et de rotation des stocks.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle