S'abonner
Distribution

Flauraud : le retour de l’Auvergnat

Publié le 14 février 2014
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Après deux ans de restructuration interne, Flauraud repart aujourd’hui en phase de conquête.
Flauraud appuie sa logistique sur sa plate-forme de 16 000 m2 à Clermont-Ferrand.
Flauraud appuie sa logistique sur sa plate-forme de 16 000 m2 à Clermont-Ferrand.

Le groupe Flauraud a ainsi racheté la société ACDIP, basée à Périgueux (Dordogne) et s’est également implanté au sud de Toulouse. “Après […] la refonte de notre outil logistique et de notre organisation générale, nous donnons désormais la priorité à l’extension de nos implantations pour améliorer nos services envers nos clients et être toujours plus proches d’eux, explique Pierre-Jean Flauraud, P-dg du groupe. D’autres projets, en cours d’étude ou de négociation, visent à assurer l’expansion de l’entreprise pour en faire un des acteurs majeurs du marché de la distribution de pièces et services auto en France.”

Au-delà de la croissance externe, Flauraud mise notamment sur les services BtoB. Le distributeur dispose d’une cellule spécialisée, le Centre Technique Auto, qui planche sur des solutions répondant aux besoins de la réparation automobile d’aujourd’hui et de demain. Les thèmes sont larges : l’aide au diagnostic à distance, une hotline technique, la réparation de composants électroniques et afficheurs digitaux, ou encore la rénovation des injecteurs Common Rail. L’ensemble de ces prestations, à forte valeur ajoutée, se trouve en très forte évolution et offre de réelles perspectives pour les 21 sites Flauraud.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle