S'abonner
Distribution

Flauraud va moderniser son outil logistique

Publié le 20 juin 2018
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Environ 3 millions d’euros : c’est la somme que va investir le groupe Flauraud pour automatiser sa plateforme nationale de Clermont-Ferrand. Un projet ambitieux qui doit permettre à l’opérateur, filiale de PGA Motors, de s’affirmer à terme au niveau national.
Pierre-Michel Erard, directeur de la BU pièces et services de PGA Motors, Erwann Chatelais et Stéphane Robert, respectivement directeur général et directeur marketing / communication de Flauraud.

 

Discret depuis son rachat par PGA Motors en 2016, le groupe Flauraud sort de l’ombre et annonce un important programme de modernisation de sa plateforme logistique de Clermont-Ferrand, qui s’étend sur une surface de 16 000 m².

Pour offrir à ses équipes un outil capable de répondre aux exigences du marché, le distributeur va investir 3 millions d’euros pour automatiser son site. "Nous voulons automatiser toute la chaîne logistique amont et aval, de la réception des produits et leur stockage jusqu’à la distribution. A terme, nous envisageons même de l’online tracking avec nos transporteurs pour suivre la livraison des produits. C’est un projet d’envergure !", annonce Erwann Chatelais, directeur général de Flauraud.

Ce chantier comprend quatre volets principaux : l’automatisation des flux physiques et informationnels, la mise en place d’un WMS (logiciel de gestion d’entrepôt), la création d’une mezzanine (sol et 2 de 2000 m² par étage) et la mécanisation de l’emballage, couvrant toutes étapes du processus (de la préparation de commande jusqu’à la fermeture des caisses).

Flauraud, une vision désormais nationale

Le groupe Flauraud s’est, en outre, rapproché de la société Slimstock, spécialiste de l’optimisation des stocks, pour mieux gérer ses approvisionnements. "Il faut renforcer notre approche « just in time » pour avoir le bon produit au bon endroit, ça fait partie du nerf de la guerre", précise Erwann Chatelais.

Et Pierre-Michel Erard, directeur de la business unit pièces et services de PGA Motors depuis janvier, d’ajouter : "C’est une réalité du marché : les références explosent et nous devons nous y adapter. Les exigences en matière de largeur de gamme, de délais et de fiabilité logistique obligent à répondre aux besoins de nos clients avec la meilleure efficacité".

Fort de cet important investissement, l’opérateur clermontois entend se doter d’une logistique plus compétitive pour renforcer la fiabilité de sa distribution et accompagner sa croissance au niveau national. Les dirigeants du groupe ne s’en cachent pas : ils veulent désormais s’imposer sur l’ensemble du territoire grâce au soutien de PGA Motors. "Notre objectif est de renforcer nos outils et notre assise pour mieux développer notre activité sur le marché avec l’ambition de devenir le one stop shop de nos clients", conclut Erwann Chatelais.

 

Découvrez notre interview consacrée au groupe Flauraud dans le J2R n°85 de juillet-août 2018.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle