S'abonner
Distribution

L'Agra s'offre la plateforme AutoParts

Publié le 20 avril 2017
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Placée en liquidation judiciaire fin 2016, l'ex-entrepôt LumLux renait sous le nom de Drop Pièces Auto, suite à sa reprise par le groupement Agra. De quoi offrir à André Brutinel, mais aussi au réseau Sirius, un point de chute parisien.
Placée en liquidation judiciaire fin 2016, l'ex-entrepôt LumLux renait sous le nom de Drop Pièces Auto, suite à sa reprise par le groupement Agra. De quoi offrir à André Brutinel, mais aussi au réseau Sirius, un point de chute parisien.
Placée en liquidation judiciaire fin 2016, l'ex-entrepôt LumLux renait sous le nom de Drop Pièces Auto, suite à sa reprise par le groupement Agra. De quoi offrir à André Brutinel, mais aussi au réseau Sirius, un point de chute parisien.

Moins de quatre mois après avoir mis la clé sous la porte, voilà que la plateforme AutoParts Distribution renait déjà de ses cendres. L'ex-LumLux, qui a déjà vécu deux mises en liquidation judiciaire, vient en effet d'être reprise par le groupement Agra. Une information confirmée par son président, André Brutinel, à nos confrères d'Après-Vente-Auto. La plateforme située à Gennevilliers change donc de mains mais aussi de nom pour être renommée Drop Pièces Auto.

Si le coût de l'opération, le nombre d'employés qui graviteront dans cette structure et la nature du stock n'ont pas été communiqués, M. Brutinel indique que "la mise en stock commence" permettant à la plateforme d'être "opérationnelle début mai". Grâce à la reprise de cet entrepôt d'environ 3 500 mètres carrés, le patron de l'Agra s'offre ainsi un point de chute parisien, ambition avouée du groupement depuis maintenant plusieurs années.

Cette opération permet en outre de satisfaire celle du réseau Sirius, dont l'Agra est partenaire. En février dernier, son patron, Régis Fillols, nous avait ainsi confié "être en discussion" et espérait "un dénouement rapide". Voilà le vœu du dirigeant de la plateforme Créa exaucé : "Ce rachat est une très bonne nouvelle et comble l'un de nos gros points noirs en termes de maillage". Prochain objectif pour l'Agra et Sirius ? Le nord de la France et plus précisément la métropole lilloise.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle