S'abonner
E-commerce

Officiellement dans le giron de Michelin, Allopneus change de directeur

Publié le 4 janvier 2022
Par Florent Le Marquis
2 min de lecture
Annoncé l’été dernier, le rachat d’Allopneus par Michelin est désormais entériné par l'Autorité de la concurrence. Dans la foulée, Michel Vincentelli a été nommé directeur général du pure player.
Le rachat d'Allopneus a été validé pour Michelin. © Michelin
Le rachat d'Allopneus a été validé pour Michelin. © Michelin

L’Autorité de la concurrence a autorisé "sans condition" le rachat d’Allopneus par Michelin. Le groupe, qui détenait 40% du capital du pure player depuis 2015, avait acquis les 60% restant l’été dernier. Après que Michelin lui a notifié son projet de prise de contrôle exclusif d’Allopneus et de ses filiales (le contrôle était auparavant partagé avec la société Hevea), l’Autorité a considéré que "l’opération n’est pas de nature à porter atteinte à la concurrence".

Pour valider le rachat, l’Autorité de la concurrence s’est notamment appuyée sur les parts de marchés combinées limitées, leur faible superposition et la présence d’une pression concurrentielle significative notamment de la part d’opérateurs concurrents (Bridgestone et Goodyear en amont ; 1001pneus, 123pneus, Norauto ou Pneus Online en aval). Un éventuel changement de positionnement de Michelin "ne nuirait pas au niveau de concurrence".

Michel Vincentelli, nouvel homme fort d'Allopneus

Cette acquisition validée permet à Michelin, qui exploite également le réseau de pneumaticiens Euromaster, de poursuivre sa croissance. Le groupe renforce cette fois-ci sa présence sur le digital, Allopneus étant leader de la vente en ligne de pneumatiques, avec 40 % du négoce sur internet et 10 à 12 % des ventes totales en France.

Michel Vincentelli

Michel Vincentelli, nouveau directeur général d'Allopneus.

A la suite de cette décision, Michel Vincentelli a été nommé directeur général d’Allopneus et succède à Mathieu Blaise. Cet expert de l’industrie automobile de 49 ans, qui a débuté sa carrière dans le groupe Michelin en 1997, aura la charge de poursuivre la stratégie de développement du pure player, avec l’ambition de continuer à améliorer l’expérience clients, de la recherche d’informations en ligne jusqu’au montage des pneumatiques.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle