S'abonner
Distribution

Pour grandir, Doyen Auto fait évoluer son concept API

Publié le 25 octobre 2017
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
De retour à Equip Auto après huit ans d’absence, Doyen Auto y a dévoilé une organisation remaniée ainsi que la nouvelle stratégie de développement de son réseau de distributeurs API.
Jean-Baptiste Albouy, directeur de Doyen Auto France, aux côtés d'Auguste Amieux, directeur général de Doyen Auto.
Jean-Baptiste Albouy, directeur de Doyen Auto France, aux côtés d'Auguste Amieux, directeur général de Doyen Auto.

C'est l'heure des grandes manœuvres chez Doyen Auto. Passé l’an dernier dans le giron d’Autodis Group, le groupement belge a officiellement présenté sa nouvelle organisation pendant le Salon Equip Auto. Sous la responsabilité de Jean-Baptiste Albouy, qui a pris les rênes de la filiale française en mai dernier, la nouvelle équipe est désormais articulée autour de Pascal Calamari, directeur de l’animation API, Marc Rochard, responsable du développement API, Stéphanie Péquart, directrice des opérations, Florian Précigout, responsable marketing et communication, et Michel Chabot, directeur commercial.

Cette organisation prévoit notamment le renforcement de l’équipe commerciale qui bénéficie désormais de six collaborateurs, chargés de dynamiser l’activité réalisée auprès des distributeurs indépendants. "C’est un marché que nous avions un peu délaissé. Nous concentrerons davantage d’efforts sur cette cible" précise Florian Précigout. Autre nouveauté : l’équipe d’animateurs dédiés au réseau API. Placée sous la responsabilité de Pascal Calamari, elle devra permettre de "renouer le dialogue" avec les franchisés.

Vers les 100 distributeurs API

Mise en place progressivement ces derniers mois, la nouvelle équipe de Doyen Auto France aura notamment pour mission d’améliorer la couverture régionale du réseau API. Comptant aujourd’hui 60 sites, l’enseigne veut atteindre le cap des 100 adhérents d’ici à 2020. Idem pour le réseau d’ateliers multimarques 1,2,3 AutoService qui devra franchir le seuil des 250 membres contre 130 actuellement. Pour parvenir à ses ambitions, le groupement entend valoriser dans un premier temps les atouts de son concept. "Nos distributeurs réalisent entre 1 et 2 millions d’euros de chiffre d’affaires pour un taux de rentabilité de 5,5%. Soit environ 250.000 euros de chiffre d’affaires par productif. C’est un des ratios les plus élevés du marché" confie Florian Précigout.

En parallèle, Doyen Auto veut faire évoluer son concept API, qui s’appuyait jusqu’ici sur la création ex-nihilo de points de vente. Aujourd’hui, le groupement se dit prêt à faire passer sous sa bannière des distributeurs indépendants, voire à recruter dans les réseaux concurrents… "Nous sommes prêts à élargir nos horizons pour renforcer notre maillage. Nous ne pourrons pas atteindre nos objectifs uniquement via la création de points de vente" explique le directeur marketing. Pas question toutefois pour ce dernier de "dénaturer le concept API". "Le contrat de franchise ne changera pas et nous gardons la même promesse, c’est-à-dire apporter de la rentabilité à nos distributeurs" conclut-il.

 

        

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle