S'abonner
Constructeurs

PSA lancera son label carrosserie en 2019

Publié le 31 octobre 2018
Par Nabila Rameaux
2 min de lecture
Dès l’an prochain, PSA proposera à ses réseaux (Peugeot, Citroën, DS et Opel) un label dédié à l’activité carrosserie. Objectif : aider ses carrossiers à développer leurs compétences et leur expertise pour mieux exploiter les opportunités offertes par le marché de réparation-collision.
Les réseaux PSA comptent 4 700 ateliers au total.
Les réseaux PSA comptent 4 700 ateliers au total.

Chez PSA, la carrosserie représente 35 % de l’activité des ateliers. Un chiffre plutôt stable mais que le constructeur entend accroitre au regard des opportunités que présente le marché de la réparation-collision. Ainsi, dès 2019, le groupe lancera son premier label dédié avec un cahier des charges spécifique.

En cours de finalisation, ce programme a été développé pour accompagner les réparateurs dans l’amélioration des processus de travail, dans la gestion de l'atelier, dans l'utilisation de leurs outillages, etc. Un volet sera aussi consacré à la formation, notamment sur les nouvelles technologies Adas. En revanche, PSA ne souhaite pas se montrer directif et laissera le choix aux ateliers des réseaux Peugeot, Citroën, DS et Opel de le déployer.

"Nous allons mettre en place un label en 2019 pour avoir une offre claire, packagée et transparente. Nous espérons qu’un maximum de réparateurs agréés carrossiers adhèreront afin que notre maillage territorial soit complet car nous avons un potentiel de 4700 ateliers. L’adhésion se fera sur la base du volontariat. Un cahier des charges sera à respecter pour la digitalisation, la communication, l’organisation de la vie de l’atelier ou encore l’équipement de garage", annonce Jacques-Edouard Daubresse, directeur des pièces et services pour la France chez PSA.

Les constructeurs à l'assaut de la carrosserie

Ce label carrosserie représente un grand pas pour le constructeur qui adopte ainsi une toute nouvelle stratégie dans un secteur longtemps négligé, au bénéfice des carrossiers indépendants. Et de ce point de vue, PSA affiche désormais les mêmes velléités de conquête que certains constructeurs concurrents qui ont déjà pris les devants.

A l'instar du groupe Volkswagen qui a créé dès 2015 deux labels pour la carrosserie et le vitrage. Le premier prévoit ainsi un accompagnement sur la formation et l’outillage de leurs partenaires. Quant au second, il permet de développer le remplacement des parebrises dans les ateliers mécaniques en parallèle d’une prestation d’entretien ou de réparation classique. 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle