S'abonner
Distribution

(Re)décollage immédiat pour Exadis

Publié le 12 juillet 2022
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Exadis a connu la plus importante croissance parmi les premiers acteurs de notre palmarès de la distribution. Mais pas question pour l’entité détenue par Mobivia, Renault et le groupement des concessionnaires de la marque de se reposer sur ses lauriers.
L’amélioration de ses outils logistiques constituent l’un des piliers stratégiques du groupe Exadis avec le renforcement de son catalogue.
L’amélioration de ses outils logistiques constituent l’un des piliers stratégiques du groupe Exadis avec le renforcement de son catalogue.

C ’est un retour réussi pour Exadis ! Repris fin 2019 par Mobivia, Renault et des concessionnaires au losange, l’ancien fleuron du groupe Laurent enchaîne depuis les exercices positifs. L’an dernier, son chiffre d’affaires a atteint 71 millions d’euros, soit une impressionnante croissance de 30 % par rapport à 2020. "Globalement, notre progression est assez homogène sur les segments constructeurs, distributeurs indépendants et centres autos, mais un peu moins forte sur le web", annonce Jean-Christophe Barthelet. Le directeur général d’Exadis précise que ces bons résultats permettront au groupe de rembourser ses emprunts et d’engager un investissement d’un million d’euros environ.

Ce rebond, Exadis le doit évidemment à ses nouveaux actionnaires, qui ont multiplié leurs achats sur ses plateformes. Mais la performance du groupe est d’abord due à ses efforts sur son offre produits et la conquête de nouveaux clients. En effet, les équipes du réseau de plateformes sont parvenues à installer de nouvelles gammes chez leurs clients en un temps record, à l’instar de la marque de filtration Wix chez Roady. Exadis a aussi su séduire de nouveaux partenaires, comme le groupement de distributeurs indépendants Union et l’enseigne de retail Profil Plus. En parallèle, le catalogue (85 000 références) s’est étoffé avec des nouveautés et l’extension de certaines familles de produits. Les équipementiers premium n’y sont pas négligés, avec même de nouveaux accords en vue.

Stratégie RSE et amélioration des plateformes

Exadis a aussi renoué avec la pièce technique (injecteurs, turbo, vannes EGR, etc.), qui constituait autrefois l’une de ses spécialités. "Nous continuons à accélérer sur l’extension de notre offre. Près de 3 000 articles en pièces techniques sont disponibles depuis quelques semaines. C’est un retour mérité, après de nombreuses années en arrière-plan. Nous allons poursuivre ce développement", précise Jean-Christophe Barthelet.

En mai dernier, le réseau a référencé les alternateurs et démarreurs remanufacturés Cevam (en remplacement de Delco Remy). Ce choix fait d’ailleurs écho à la stratégie RSE du groupe, qui prépare sa certification dédiée EcoVadis. Ce service vise à évaluer la manière dont une entreprise a intégré les principes de la RSE dans ses activités et son impact. Cette démarche reste encore rare chez les distributeurs, mais Jean-Christophe Barthelet veut faire partie de l’avant-garde. "Nous sommes déjà attendus sur ce sujet par les grands noms du retail."

Exadis booste sa logistique

Pour entretenir sa croissance, Exadis investit aussi dans ses capacités logistiques, ainsi que sur son ERP (en basculant sur des technologies ouvertes). "Nous structurons nos équipes avec des recrutements clés, notamment en supply chain, IT et marketing, pour préparer les développements à venir", annonce Jean-Christophe Bartelet. Autre projet : le site de Saint-Priest (69) devrait doubler sa capacité avec une mezzanine complétant le schéma mécanisé existant.

"Toulouse est dans le « scope » de nos investissements, ainsi que Lille dans moins d’un an", ajoute le dirigeant. Tous les ingrédients sont donc réunis pour qu’Exadis poursuive son redécollage en surmontant les turbulences du contexte actuel.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle