S'abonner
Equipementiers

Tenneco anticipe la dépollution des moteurs essence

Publié le 2 avril 2015
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Tenneco prévoit l'utilisation de filtres à particules sur les moteurs essence dès 2017.
Les moteurs essence à injection directe sont plus performants et économes en énergie, mais produisent des particules qui seront proscrites dès 2017
Les moteurs essence à injection directe sont plus performants et économes en énergie, mais produisent des particules qui seront proscrites dès 2017
La réglementation antipollution Euro6 doit évoluer pour les moteurs essence et impliquera, en 2017, des systèmes de dépollution renforcés à l'échappement des moteurs essence à injection directe. Ces moteurs produisent beaucoup de particules, à l'instar des moteurs Diesel qui développent également des technologies d'injection directe.
Walker, la division échappement du groupe, a donc travaillé à la fabrication de filtres à particules spécifiques. L'expérience du fabricant a été capitale dans le développement de cette nouvelle technologie et la fabrication pourra être prête pour l'entrée en vigueur de la norme Euro 6"c" dès septembre 2017.
 « Grâce à nos capacités en matière de conception, d'ingénierie, d'intégration des systèmes et de moyens de fabrication avancés, nous proposons à nos clients des solutions flexibles adaptées à tous les groupes motopropulseurs, souligne Josep Fornos, vice-président exécutif, division Clean Air de Tenneco. Ces innovations permettent de respecter les futures réglementations en matière d'émissions, et ce, sans compromettre les performances ou la pérennité du véhicule. »
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle