S'abonner
Distribution

TVI investit pour maintenir son maillage

Publié le 22 novembre 2017
Par Romain Baly
2 min de lecture
En reprenant cet été la société lyonnaise l'Accessoire Automobile, TVI entend contrer les offensives de ses concurrents. Le groupement se dit désormais prêt à racheter ses adhérents pour préserver son réseau.
Centres et agences confondus, le réseau TVI dispose de 94 sites.

Réseau rassemblant distributeurs et réparateurs PL indépendants, TVI continue de croitre tout en cultivant sa différence. D'ici à fin 2017, le groupement rassemblera 55 centres (implantés sur les grands axes routiers) et 39 agences (ateliers de proximité) pour un chiffre d'affaires d'environ 15 millions d'euros. Des résultats éloquents et en constante progression pour une structure mutualiste constituant le parfait contre-poids face aux constructeurs et aux autres groupements leaders du marché.

Dans un secteur toujours plus concentré et complexe, TVI organise sa riposte. 2017 marque ainsi un véritable changement pour le groupement. L'évènement est presque passé inaperçu et pourtant, en juin dernier, celui-ci s'est "offert" sa première succursale en reprenant le distributeur lyonnais l'Accessoire Automobiles. Un choix de raison à en croire David Le Merrer, directeur commercial et développement : "Pour se consolider, il faut que l'on ouvre de nouveaux centres mais aussi que l'on garde nos adhérents actuels".

Trois ans pour trouver un repreneur

Echaudé par la vente de deux centres de son réseau à un concurrent direct, TVI souhaite désormais investir pour sauvegarder son patrimoine. En rachetant l'Accessoire Automobile, l'opérateur n'entend pas se lancer dans la constitution d'un réseau en propre mais souhaite davantage jouer les propriétaires par intérim entre un chef d'entreprise désirant vendre son affaire et un repreneur qui se fait attendre au travers d'une opération de portage évaluée à trois ans.

"Cette opération nécessite une levée de fonds réalisée auprès de nos actionnaires (6 au total, NDLR) et implique d'avoir des sociétés "bankables" qui puisse être revendues aisément, ajoute David Le Merrer. Mais au travers de cette démarche, on souhaite soutenir l'ensemble de nos adhérents, qu'ils soient petits ou gros, dans cette étape cruciale de la vie d'une entreprise". En toute logique, la direction de TVI réfléchit d'ores et déjà à aller plus loin dans cette démarche en créant ou en reprenant des sites avant de les céder à de nouveaux investisseurs pour accélérer le renforcement son maillage.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle