S'abonner
Equipementiers

Une cellule VE chez Schaeffler

Publié le 13 janvier 2012
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
L'équipementier se penche sur la mobilité de demain, en travaillant sur de nouvelles architectures, pour les véhicules thermiques comme électriques.
L'équipementier se penche sur la mobilité de demain, en travaillant sur de nouvelles architectures, pour les véhicules thermiques comme électriques.
L'équipementier se penche sur la mobilité de demain, en travaillant sur de nouvelles architectures, pour les véhicules thermiques comme électriques.

"Les paramètres de l'efficience énergétique durable à laquelle nous aspirons nous dictent les efforts-clés à poursuivre : réduction du poids, optimisation des frottements, sans oublier la variabilité croissante des commandes des soupapes." Par ces propos, Peter Gutzmer, directeur du développement technique chez Schaeffler, justifie l'orientation prise par l'équipementier, au service d'une mobilité efficace tant en électrique qu'en thermique.

Le concept-car eSolutions présente les innovations de Schaeffler pour le véhicule électrique (VE). 300 collaborateurs rassemblés en une cellule e-mobility travaillent à plein temps sur cette motorisation. Mais la réflexion profite aussi aux moteurs à combustion traditionnels, avec une attention particulière sur la chaîne cinématique.

"Même aujourd'hui, ces moteurs à combustion possèdent encore d'énormes potentiels d'amélioration du point de vue des économies de carburant, concrètement jusqu'à 30%", ajoute Peter Gutzmer. En effet, il s'agit de ne pas sous-estimer cette optimisation, les prévisions les plus optimistes ne tablant à court-moyen terme que sur un faible pourcentage de pénétration des VE au niveau au mondial.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle