S'abonner
Rechange

Une hausse d’activité en trompe l’œil dans les garages ?

Publié le 27 juillet 2022
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Selon le baromètre Mobilians-Solware du premier semestre 2022, les activités mécanique et carrosserie ont enregistré une hausse respective de 5,4 % et 12,7 %. Mais cette progression est essentiellement due à la hausse du prix des pièces…
La dynamique d'activité s’améliore dans les garagesau premier semestre 2022 mais elle reste à confirmer. @Carter-Cash
La dynamique d'activité s’améliore dans les garagesau premier semestre 2022 mais elle reste à confirmer. @Carter-Cash

L’inflation n’a pas épargné le secteur de l’après-vente automobile. Et ses conséquences ont déjà été perceptibles au cours de ce premier semestre 2022. Le baromètre Mobilians-Solware vient en effet de dévoiler des chiffres d’activité en croissance de 5,4 % pour la mécanique et de 12,7 % pour la carrosserie par rapport à 2021.

Ces augmentations sont en grande partie le résultat de l’augmentation du prix des pièces, respectivement de 7,7 % en mécanique et de 15,6 % en carrosserie (qui inclut le fort rebond des prix de la peinture). "En ne considérant que les chiffres de la main d’œuvre, véritable indicateur de l’activité, ces augmentations ne sont plus que de +0,9 % en mécanique et néanmoins un appréciable +10,2 % en carrosserie", nuance Mobilians-Solware.

Du mieux par rapport à 2019

Par rapport à 2019, année de référence pré-Covid, le bilan reste toutefois positif puisque la main d’œuvre pour l’activité mécanique est en légère hausse (+0,8 %). Au global, CA pièces inclut, les ventes ont bondi de 6,2 % sur la même période. Pour la carrosserie, la tendance est encore plus positive avec une main d’œuvre en hausse de 5,2 % pour un global de +9,8 %.

La variation des deux activités réunies, pièces et main d’œuvre confondues, affiche une progression de 6,5 % par rapport à 2021 et de 6,8 % par rapport à 2019.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle