S'abonner
Distribution

WeProov franchit la barre des 1,5 million de photos

Publié le 17 janvier 2018
Par Samia Ben Ahmed
< 1 min de lecture
WeeProov dépasse le seuil des 1,5 million de photos prises via son application. Au total, la start-up enregistre plus de 100 000 états des lieux depuis son lancement en 2016, affichant une croissance de 1300 % en 2017.
WeProov prévoit d'atteindre un million d'états des lieux en 2018.
WeProov prévoit d'atteindre un million d'états des lieux en 2018.

WeProov, spécialiste de l’état des lieux digital, a dépassé en 2017 la barre des 1,5 million de photos prises grâce à son application. Depuis son lancement en mars 2016, 100 000 états des lieux, comportant chacun quinze clichés en moyenne, ont été comptabilisés.

"Ce seuil franchit est une étape importante et une grande fierté ! Il illustre la très forte croissance que notre start-up génère depuis sa création, mais surtout l’adhésion naturelle à notre service. Nous prouvons aujourd’hui qu’utiliser son smartphone pour réaliser un état des lieux est une évidence ! Chaque jour nous protégeons nos utilisateurs, professionnels et particuliers, en éliminant toutes les sources de conflit récurrentes et apportons ainsi davantage de sérénité dans les échanges à ceux qui nous font confiance" a déclaré Gabriel Tissandier, Co-fondateur de WeProov.

Partenariats et volumes d’utilisateurs

Le succès de cet outil réside également dans le nombre de partenariats mis en place par WeProov. En moins de deux ans, la start-up a collaboré avec plus d’une centaine d’entreprises de secteurs différents comme l’immobilier et l’assurance, même si 80 % d’entre elles font partie du domaine automobile (vente, location, gestion de parc, plateforme VO). Ces partenariats auraient multiplié le volume d’utilisateurs de l’application. L’entreprise prévoit d’ailleurs d’atteindre les le million d'états des lieux en 2018.

Pour rappel, l’intérêt de WeProov réside dans l’horodatage et la géolocalisation de ses photos-scans. Ainsi, les informations recueillies permettent d’établir un constat fiable et indiscutable de l’état d’un véhicule. De plus, l'application garantit, grâce à l’intégration de la technologie Blockchain à son application, l'inviolabilité des états des lieux. Les images recueillies sont stockées via des serveurs sécurisés. L’application aurait conduit à diminuer les conflits de 95%.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle