S'abonner
E-commerce

Yakarouler, direction Lille avant Lyon et Paris

Publié le 16 février 2017
Par Romain Baly
2 min de lecture
Déjà présent à Thiais (94), le spécialiste de la pièce détachée en ligne vient d'inaugurer un nouveau point de vente à Lille. Il espère,ensuite, en faire de même dans la banlieue nord de Paris, ainsi qu'à Lyon, après une première expérience avortée.
Déjà présent à Thiais (94), le spécialiste de la pièce détachée en ligne vient d'inaugurer un nouveau point de vente à Lille. Il espère,ensuite, en faire de même dans la banlieue nord de Paris, ainsi qu'à Lyon, après une première expérience avortée.
Déjà présent à Thiais (94), le spécialiste de la pièce détachée en ligne vient d'inaugurer un nouveau point de vente à Lille. Il espère,ensuite, en faire de même dans la banlieue nord de Paris, ainsi qu'à Lyon, après une première expérience avortée.

Engagé dans une stratégie de vente omnicanale avec la perspective de proposer à ses clients l'ensemble de son offre à la fois sur le net et en magasin, Yakarouler franchit une nouvelle étape dans son plan de développement avec l'ouverture d'un nouveau point de vente, à Lille (59). Dans la capitale des Flandres, le pureplayer dispose, depuis la fin 2016, d'un magasin-atelier d'une superficie de 300 m2 où sont stockées plus de 3000 références. Une offre permettant de parer au plus pressé alors que les autres produits sont disponibles sous 24h.

Compte-tenu de ses tarifs agressifs – 60 à 75% moins cher qu'en concession et 30 à 40% qu'en centres auto – le YakaStore lillois semble déjà rencontrer son public. "Chaque semaine, le nombre de clients s'intensifie et le bouche à oreille fait son effet", confirme Benoit, le responsable du magasin. Grâce à cette duplication physique de la plateforme web, les automobilistes peuvent profiter de retours gratuits ainsi que de conseils personnalisés quant à la pose des pièces ou à l'entretien de leur véhicule.

Lyon, fermer pour mieux rouvrir ?

Au travers de cette implantation dans le nord de la France, la direction de Yakarouler entend amorcer, pour de bon, son déploiement physique. Alors que la société qui vient de fêter ses dix ans d'existence dispose déjà d'un magasin-atelier à Thiais (94), celle-ci avait inauguré en avril 2016 un second point de vente, à Chassieu (69), dans la banlieue de Lyon. Une idée déjà révolue, l'adresse en question ayant fermé ses portes en octobre dernier.

"Nous nous sommes trompés dans l'emplacement, confie sans détour Yann Gissels, fondateur de Yakarouler. Le fond du problème est très simple : nous étions trop loin de Lyon, dans une zone trop enclavée, ce qui n'a pas permis à l'affaire de décoller". Une péripétie riche en enseignement pour le dirigeant désormais plus au fait des impératifs qu'implique de la vente physique. "C'est un évènement salvateur. A Lille, nous avons fait le choix de nous implanter dans une zone qui n'est pas Premium (centre-ville ou centre-commercial, NDLR) mais où nous disposons d'une très bonne visibilité et où le trafic nous permet déjà de générer une belle activité", étaye le fondateur de l'enseigne.

10 magasins d'ici fin 2018

Convaincu de son concept et de ses idées, Yann Gissels du pureplayer n'entend donc pas abandonner l'idée de s'implanter à Lyon et avoue être actuellement à la recherche d'un emplacement conforme à ses nouvelles attentes. Mais alors que Yakarouler ambitionne de disposer "d'ici fin 2018" d'une dizaine de magasins, une ouverture dans le nord de Paris est parallèlement à l'étude et pourrait se concrétiser tout prochainement.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle