S'abonner
Contrôle technique

Autovision PL veut se (re)déployer

Publié le 21 novembre 2013
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Le spécialiste du contrôle technique souhaite profiter de Solutrans pour tenter de convaincre de nouveaux adhérents PL et ainsi étoffer son réseau.
Le spécialiste du contrôle technique souhaite profiter de Solutrans pour tenter de convaincre de nouveaux adhérents PL et ainsi étoffer son réseau.
Le spécialiste du contrôle technique souhaite profiter de Solutrans pour tenter de convaincre de nouveaux adhérents PL et ainsi étoffer son réseau.

Si toute l'attention est aujourd'hui portée sur l'Ecotaxe poids lourds, mesure reportée sine dine par le Gouvernement, un autre problème pèse sur l'industrie PL. Actée depuis octobre 2012, la suppression des installations auxiliaires de contrôle technique, qui permettaient d'installer un centre dans des régions peu peuplées, oblige aujourd'hui les acteurs du CT à se réorganiser. Présent à Solutrans, Autovision PL souhaite profiter de l'évènement pour tenter de rencontrer un maximum de prospects susceptibles de rejoindre son réseau.

"La suppression des centres auxiliaires a été un coup dur pour les transporteurs, pour les garages mais aussi pour nous" comme l'explique Richard Aveline, Directeur Général du réseau, "Aujourd'hui, il nous importe de rencontrer de futurs adhérents pour ouvrir de nouveaux centres dans des régions telles que la Basse Normandie, où nous sommes absents".

Alors qu'Autovision compte désormais près de 120 installations avec les cinq ouvertures réalisées depuis juin 2012, celles-ci doivent se poursuivre et ce pour une raison simple. "Nous comptons encore 35 centres auxiliaires mais ces derniers fermeront, quoi qu'il arrive, d'ici 2016 et il faudra bien les remplacer" souligne M. Aveline. De nouveaux centres par forcément rentables mais extrêmement utiles puisqu'ils évitent aux transporteurs de parcourir plusieurs kilomètres pour faire contrôler leurs véhicules. La stratégie consiste donc à développer le concept "Qualité Technovision" censé permettre "d'améliorer en permanence le système de management de la qualité" des centres Autovision. Pour ainsi gagner en crédibilité auprès des clients.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle