S'abonner
Centres autos

Benoît Poelvoorde et le coup de "patte expert"

Publié le 7 juin 2012
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Mis à contribution involontaire dans un film, le chat Ramses, mascotte de Feu Vert adresse un message à Benoît Poelvoorde.
Le chat Feu Vert n'a pas apprécié le coup de
Le chat Feu Vert n'a pas apprécié le coup de "patte" de Benoit Poelvoorde !

L'enseigne d'entretien rapide FeuVert adresse une remarque (humoristique) à l'acteur Benoît Poelvoorde pour son rôle dans le dernier film de Benoît Delépine et Gustave Kerven "Le Grand soir". Dans le rôle qu'il tient, l'acteur est un marginal qui s'en prend aux symboles de la société de consommation. A ce titre, il donne de grands coups de pied à une affiche de l'enseigne "Feu Vert" et à son chat fétiche. La chaîne de réparation communique donc sur ce mauvais traitement pour rappeler que "Ramses (c'est le nom du chat) ne mérite pas un tel sort et s'étonne du silence de la LPPP (Ligue de protection des panneaux publicitaires) contre le sort réservé au totem de la marque. Considérant que cet accès de colère subit ne peut naître que d'une méconnaissance profonde des services rendus par ses experts, Feu Vert a décidé d'offrir à Benoît Poelvoorde un entretien gratuit de son train avant de semelle et, accessoirement, un forfait Révision Expert de son véhicule."
Bel exemple d'humour de la part du "Chat", dont on appréciera le coup de griffe, et le bel exemple de communication. La réparation rapide ne manque pas une opportunité de faire parler d'elle !

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle