S'abonner
Pneumaticiens

Euromaster envisage l’avenir sereinement

Publié le 23 novembre 2021
Par Elodie Fereyre
2 min de lecture
En dépit d’une année 2021 encore marquée par la crise sanitaire, l’enseigne de pneumaticiens a quasiment renoué avec son niveau de 2019. Euromaster se projette ainsi avec confiance vers l'avenir et dévoile de nouveaux services pour la gestion des poids lourds.
A l'occasion de Solutrans, Euromaster a présenté sa nouvelle offre de gestion de flottes PL, MasterCare Plus.  © Euromaster
A l'occasion de Solutrans, Euromaster a présenté sa nouvelle offre de gestion de flottes PL, MasterCare Plus.  © Euromaster

Fidèle à Solutrans, Euromaster n'envisageait pas de rater la biennale lyonnaise, qui fait figure "d’événement incontournable pour venir à la rencontre des clients". Le salon fut aussi l'occasion pour l'enseigne de dresser le bilan de son année 2021, et de présenter sa nouvelle feuille de route. Premier constat : le réseau a échappé aux soubresauts de la crise. "En avril 2020, nous avions connu une perte d’activité de 80 %, en 2021, l’activité, a été encore fortement impactée par le couvre-feu et les limitations de kilomètres. Malgré cela, nous avons quasiment renoué avec le niveau de 2019", annonce Stéphanie Decompois, directrice marketing et communication d’Euromaster.

Ainsi, en dépit des conséquences de la pandémie, l’enseigne dévoile des résultats satisfaisants : en poids lourds, les ventes de pneus neufs sont en hausse de 8 % par rapport à 2020 (et à -1 % du niveau de 2019). Les pneus rechapés sont quant à eux en progression de 10 % (-3 % par rapport à 2019). En véhicules légers, les ventes de pneumatiques ont également connu une forte hausse : + 11 % (-1 % par rapport à 2019).

"Si l’épidémie de Covid ne reprend pas, nous avons des perspectives plutôt encourageantes pour 2022, malgré les pénuries de pneumatiques et d’acier qui nous touchent. En particulier pour le poids lourd, nous allons devoir composer avec les manufacturiers qui répercutent des hausses de prix importantes. L’inflation se situe autour de 8 %, et cela pourrait se poursuivre jusqu’à la fin du premier trimestre 2022. Nous continuons donc de défendre avec ferveur les multi-vies du pneumatique, pour le faire durer dans le temps et nous misons donc sur le rechapage et l’entretien préventif", poursuit la directrice communication.

La fin du "papier" chez Euromaster

En parallèle, Euromaster travaille sur son offre de services. L’enseigne du groupe Michelin lancera d’ailleurs à ce titre en janvier 2022, MasterCare Plus, une offre de gestion de parc de poids lourds qui inclut la remise en pression des pneumatiques, en plus des inspections préventives et de l’organisation des rendez-vous de travaux. Cette offre, vient compléter le panel assez large de solutions existantes pour la gestion de flottes, telles que les offres forfaitisées (carte grise ou entretien kilométrique) et les solutions de financement (MasterControl Easyliss ou Tyre Lease). Euromaster proposera également Master Premium, un service global couvrant toutes les dépenses de service.

De plus, le réseau poursuit sa digitalisation, notamment avec le système Salix  lancé en 2020. Cet outil digital est dédié à la gestion dématérialisée des interventions sur les véhicules industriels. "Plutôt que chaque centre gère ses rendez-vous, un dispatcher planifie les interventions et la répartition du travail pour un ou plusieurs centres. Cela permet d’optimiser la disponibilité et l’efficience des prises en charge. Ainsi, chaque technicien poids lourd est équipé d’une tablette connectée sur laquelle il reçoit son ordre d’intervention et la liste des travaux à effectuer. Il peut également détecter d’autres travaux et informer le responsable de centre ainsi que le gestionnaire de parc. Désormais nos 8 régions sont opérationnelles. Nous sommes donc 100 % digitalisés", conclut Stéphanie Decompois.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle