S'abonner
Pneumaticiens

First Stop va restructurer son activité en Espagne

Publié le 7 novembre 2013
Par Alexandre Guillet
< 1 min de lecture
Frappé par la crise qui sévit sur le marché espagnol, le réseau First Stop vient d'annoncer un ERE, mais aussi un plan de restructuration musclé. Explications.
Frappé par la crise qui sévit sur le marché espagnol, le réseau First Stop vient d'annoncer un ERE, mais aussi un plan de restructuration musclé. Explications.
Frappé par la crise qui sévit sur le marché espagnol, le réseau First Stop vient d'annoncer un ERE, mais aussi un plan de restructuration musclé. Explications.

L'ERE proposé par la direction espagnole du réseau First Stop, adossé au pneumaticien Bridgestone, ne suffira pas et cette mesure s'accompagnera aussi d'un plan de restructuration plus vaste.

Face à la crise, l'objectif de cette décision est d'adapter le périmètre du réseau à la réalité du marché, tout en sécurisant la compétitivité et la rentabilité actuelles et futures. 

En clair, cela passera par une rationalisation du maillage du réseau et donc par des fermetures de centres, qu'ils soient en propre ou sous franchise. Actuellement, First Stop Espagne s'articule autour de 270 centres, 110 en propre et 160 en franchise. Par ce biais, la direction de First Stop entend aussi homogénéiser la qualité des prestations au sein de son réseau et les adhérents les plus "menacés" semblent majoritairement être ceux qui sont issus de l'intégration de Autodisco S.A.. 

Les négociations débuteront dans quelques semaines et consciente des tensions à venir, la direction de First Stop affirme miser sur un accord basé sur le plus haut niveau de consensus possible.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle