S'abonner
Contrôle technique

Le marché du contrôle technique ne connaît pas la crise

Publié le 20 janvier 2021
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Malgré une année difficile, les professionnels du contrôle technique ont enregistré une légère progression de leur activité en 2020 avec 20,4 millions de visites périodiques réalisées (+2,17 %).
Selon Dekra, le marché du contrôle technique a prouvé une nouvelle fois sa "résilience" en 2020.

A l’inverse de leurs homologues de l’entretien - réparation, les professionnels du contrôle technique ont connu un exercice 2020 assez peu mouvement. Dans son bilan d’activité annuel, l’enseigne Dekra révèle en effet que les centres CT ont été relativement épargnés par la crise du Covid-19. Malgré la pandémie et les périodes de confinement, les 6 417 centres du territoire ont réalisé 24,9 millions de contrôles (+0,73 %), dont 20,4 millions de visites périodiques (+2,17 %).

"Dans notre réseau, nous avons enregistré une forte croissance de juin à octobre, après le premier confinement où le coup d’arrêt a été assez brutal. L’activité s’est maintenue par la suite, y compris pendant le second confinement", observe Karine Bonnet, directrice générale de Dekra Automotive.

Près de 300 000 contrôles manquants

Si le bilan global des visites est resté relativement stable, le réseau Dekra note que ce chiffre reste toutefois inférieur au volume enregistré en 2018 (-1,48 %). Ce sont ainsi plus de 300 000 contrôles qui manquent selon l’enseigne. Outre les défauts de présentation de véhicules, Dekra justifie cette différence par les primes à la conversion qui ont sorti du parc automobile près de 200 000 voitures ainsi que la baisse du marché VO, qui a reculé de 4, 5% sur la même période.

Notons, enfin, que le taux de prescription de contre-visite a légèrement baissé (-0,46 %) en 2020. Chez Dekra, les feux de croisement (hors limites prescrites par les exigences), les pneumatiques (endommagé, usure prononcée ou montage inadapté) et les feux stop (source lumineuse défectueuse ou manquante) ont été les trois principales fonctions qui ont motivé ces contre-visites.

 

 

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle